Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Prix du gaz, de l'électricité, tests de dépistage dans les aéroports : ce qui change ce 1er août

- Mis à jour le
Par

Prix du gaz et de l'électricité, allocation de rentrée scolaire, tests de dépistage du Covid-19 dans les aéroports : France Bleu fait le point sur tous les changements annoncés pour ce 1er août.

Photo d'illustration. Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Maxppp - Aurelien Morissard

Le début de chaque mois rime avec des changements et ce 1er août ne fait pas exception. Du prix du gaz et de l'électricité aux dépistages dans les aéroports français, France Bleu fait le point sur toutes les nouveautés.

Publicité
Logo France Bleu

Hausse du prix du gaz

À partir de ce samedi, les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 1,3% par rapport au mois de juillet. "Cette augmentation est de 0,3 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,7 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 1,4 % pour les foyers qui se chauffent au gaz", précise la commission de régulation de l'énergie .

Les tarifs réglementés du gaz en hausse de 1,3% le 1er août © Visactu

Le prix de l'électricité en hausse également

Les prix réglementés de l'électricité vont eux aussi augmenter dès ce samedi. Une hausse de 1,54%. Ceci est notamment dû à des hausses de coût d'acheminement. 

Tests obligatoires dans les aéroports 

Les voyageurs en provenance de seize pays où la circulation du coronavirus est "particulièrement forte" seront obligatoirement testés à leur arrivée sur le sol français, a annoncé le Premier ministre ce vendredi 24 juillet , lors d'un déplacement à l'aéroport de Roissy. Une mesure qui doit entrer en vigueur au plus tard ce 1er août.

Prime à la conversion en baisse

À partir de ce 3 août, si vous souhaitez acheter un véhicule Crit’air 1 ou 2, le gouvernement peut vous offrir une prime de 1.500 à 3.000 euros, contre 3.000 à 5.000 euros précédemment. En ce qui concerne l’achat d’un véhicule hybride ou électrique, cette prime peut aller de 2.500 à 5.000 euros en fonction des revenus, contre environ 6.000 auparavant.

Paiement des impôts en bureau de tabac 

Depuis ce 28 juillet , il est possible de payer ses amendes ou les factures de la cantine, de la crèche ou de l'hôpital au bureau de tabac. Vous pouvez régler en carte bancaire et jusqu'à 300 € en espèces. Cela concerne notamment la contribution à l'audiovisuel public, les taxes d'habitation ou foncières, tous les impôts qui présentent le QR code prévu à cet effet.

Allocation scolaire bientôt versée 

Majorée cette année de 100 euros en raison "des conséquences sociales de la crise épidémique", l’allocation de rentrée scolaire sera versée dès le 4 août à la Réunion et Mayotte, puis le 18 août en métropole et dans les autres DOM (Martinique, Guadeloupe, Guyane). 

Elle s’élève à 469,97 euros pour un enfant âgé de 6 à 10 ans (après 368,84 euros en 2019), à 490,39 euros pour un enfant âgé de 11 à 14 ans (389,19 euros l'an dernier) et à 503,91 euros pour un enfant âgé de 15 à 18 ans (402,67 euros en 2019), a précisé le ministère ce mercredi.

Une aide pour embaucher les jeunes

A partir du 1er août et jusqu'au 31 janvier prochain, les entreprises ou les associations qui embaucheront un jeune de moins de 26 ans en CDI ou en CDD pour une durée d'au moins trois mois, pourront bénéficier d'une aide de 4 000 euros de la part du gouvernement. La mesure s'appliquera uniquement pour les emplois avec une rémunération inférieure ou égale à deux Smics. Le gouvernement espère 45.000 contrats signés grâce à cette aide.

Ce que contient le «Plan jeunes» du gouvernement © Visactu

L'expérimentation des cours criminelles élargie

À partir de ce samedi 1er août, six nouveaux départements expérimentent les cours criminelles départementales : l'Isère, la Haute-Garonne, la Guadeloupe, la Guyane, la Loire-Atlantique, et le Val d'Oise. 

Ces cours, à mi-chemin entre le tribunal correctionnel et la cour d'assises, peuvent juger des crimes punis de 15 à 20 ans de réclusion et dont l’accusé est majeur et non-récidiviste. Elles sont déjà expérimentées dans 9 départements. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu