Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Prix Marin : "On a besoin de donner du sens à l'action de mon fils"

lundi 25 mars 2019 à 16:40 Par Maxime Bacquié, France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Sauvagement agressé en novembre 2016 pour avoir voulu aider un couple à Lyon, Marin Sauvajon est, depuis ce lundi, le président d'un jury qui récompensera ceux qui agissent en "héros du quotidien". C'est le Prix Marin, qui a été présenté à l'hôtel de Région par la maman de Marin et Laurent Wauquiez.

Audrey Sauvajon, la maman de Marin, présente ce lundi le Prix Marin.
Audrey Sauvajon, la maman de Marin, présente ce lundi le Prix Marin. © Radio France - Nicolas Peronnet

Loire, France

"On veut faire évoluer les consciences avec ce prix. Qu'on arrête de me poser la question 'est-ce que Marin a bien fait ce jour-là ?' et que la solidarité soit vraiment à tous les niveaux." Audrey Sauvajon, la maman de Marin, ce supporter de l'ASSE sauvagement agressé un soir de novembre 2016 alors qu'il tentait de venir en aide à un couple, près de la gare Part-Dieu, à Lyon, a présenté ce lundi le Prix Marin.

On vous informait dès jeudi dernier du lancement de ce Prix Marin par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, pour récompenser les "héros du quotidien", ces personnes qui "s'impliquent sur un accident de la route, ou qui sauvent des vies dans un incendie," selon le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, qui est à l'origine de ce Prix.

3.000 euros pour le lauréat et 3.000 euros pour une association

Aujourd'hui, Marin souffre encore de lourdes séquelles, deux ans et demi après cette agression. Mais il est "très fier et très enthousiaste" selon sa maman, d'être président du jury qui récompensera ces héros. Dans ce jury, figureront également des élus régionaux, des représentants du monde de l'entreprise, des membres d'associations (notamment la maman de Marin qui fait partie de l'association "La tête haute - je soutiens Marin") et le directeur départemental de la Sécurité publique du Rhône, Patrick Chaudet.

Le jury se réunira au moins une fois par an pour décerner ce Prix Marin. La première édition se déroulera au mois de septembre 2019. Le lauréat se verra remettre un chèque de 3.000 euros qui s'accompagnera d'un autre chèque de 3.000 euros pour une association "en lien avec la thématique de l'engagement"