Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Professeur tué : un hommage organisé ce dimanche après-midi à Tours

-
Par , France Bleu Touraine

Les syndicats d'enseignants appellent à se rassembler à 15h ce dimanche place Jean-Jaurès à Tours pour honorer la mémoire de Samuel Paty, le professeur décapité vendredi à Conflans-Sainte-Honorine.

Le rassemblement aura lieu devant l'hôtel de ville de Tours place Jean Jaurès à 15h
Le rassemblement aura lieu devant l'hôtel de ville de Tours place Jean Jaurès à 15h © Radio France - Géraldine Marcon

L'émotion ne retombe pas après la décapitation de Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie dans un collège de Conflans-Sainte-Honorine en région parisienne vendredi 16 octobre 2020. Les syndicats d'enseignants organisent un rassemblement ce dimanche à 15h place Jean-Jaurès à Tours, comme partout en France, pour lui rendre hommage.

Dans un communiqué, le SNUipp-FSU 37 écrit : "Cet enseignant a été tué pour avoir exercé son métier, en cours d'enseignement moral et civique destiné à échanger et débattre afin d'éveiller l'esprit critique des élèves : il a exposé dans ce contexte les caricatures de Mahomet, cours qu'il faisait depuis des années, dans le respect des croyances des uns et des autres, et de la laïcité.

C'est toute la communauté éducative, personnels mais aussi familles et élèves, qui est profondément atteinte et endeuillée, et au-delà l'ensemble de la société. L’assassinat lâche et abject d’un enseignant porte aussi attaque à des principes fondamentaux de la république comme la liberté d’expression, la liberté de conscience, la laïcité."

Une petite trentaine de personnes s'était déjà rassemblée ce samedi en hommage au professeur âgé de 47 ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess