Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Projet de Coeur de ville à Sarrians : l'opposition municipale dépose plainte

mercredi 7 novembre 2018 à 19:16 - Mis à jour le jeudi 8 novembre 2018 à 8:02 Par Daniel Morin, France Bleu Vaucluse

Le projet Coeur de Ville essentiel au développement de Sarrians est justement au coeur d'une vive polémique entre l'opposition municipale et la Maire Anne-Marie Bardet. Ses opposants viennent de franchir une nouvelle étape en déposant plainte contre "X" pour suspicion de délit de favoritisme.

L'opposition municipale de Sarrians pendant la conférence de presse
L'opposition municipale de Sarrians pendant la conférence de presse © Radio France - Daniel Morin

Sarrians, France

Rien ne va plus à Sarrians entre la municipalité d'Anne-Marie Bardet et les élus de l'opposition. Point de discorde : le projet Cœur de ville qui prévoit la réalisation, sur une ancienne friche industrielle de trois hectares, de 125 logements, des commerces et des équipements publics pour répondre aux besoins de la population en augmentation (près de 6.000 habitants) et pour disposer à l'horizon 2020 d'au moins 20% de logements sociaux comme le demande le Plan Local de l'Habitat. 

Une plainte contre "X" déposée le 12 octobre 

Neuf élus de l'opposition ont saisi le procureur de la République de Carpentras et déposé plainte contre "X" pour suspicion de délit de favoritisme. ils s'interrogent notamment sur les raisons qui ont conduit au choix de l'aménageur Citadis pour mener à bien le projet. "Il a été retenu en toute légalité et objectivité" rétorque la Maire Anne-Marie Barder.

Les élus de l'opposition dénoncent aussi un projet "opaque" ; ils souhaitent que la Chambre régionale des comptes soit saisie pour faire toute la transparence sur la procédure en cours. Là encore, la Maire réplique avec force "ils ne peuvent pas dire qu'ils n'étaient pas informés. La réalité c'est qu'ils ne veulent pas que notre majorité réalise ce projet.

Les raisons de la plainte : Annie Derive élue d'opposition à Sarrians

Anne-Marie Bardet la Maire de Sarrians se défend