Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Projet de loi bioéthique : quelques milliers de manifestants pour et contre s'opposent dans la rue

-
Par , France Bleu

Des rassemblements à l'appel du mouvement "Marchons Enfants !" ont eu lieu ce samedi 30 janvier dans plusieurs villes de France pour s'opposer au projet de loi bioéthique et sa mesure phare, l'ouverture de la PMA à toutes les femmes. Le texte revient à partir de mardi, en deuxième lecture, au Sénat.

La manifestation à Angers ce samedi.
La manifestation à Angers ce samedi. © AFP - Jean-Michel Delage / Hans Lucas / Hans Lucas

Quelques milliers de personnes ont manifesté en France samedi contre le projet de loi bioéthique et l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes à l'appel du mouvement "Marchons Enfants !" dont fait partie La Manif pour tous. La principale manifestation s'est déroulée à Angers où environ 900 personnes se sont rassemblées. Une contre-manifestation, autorisée par la préfecture, a attiré le même nombre de participants. De légers incidents ont éclaté entre les deux camps. Selon la préfecture, deux interpellations ont eu lieu dans les rangs de la "contre-manifestation". 

A Rennes, où quatre rassemblements différents ont été organisés aujourd'hui, la centaine de manifestants a également trouvé sur son chemin des opposants à la Manif pour tous. Malgré l'interdiction du préfet, 750 personnes sont venues dire non "à ces discours haineux". Les forces de l'ordre ont dû déployer jets d'eau et gaz lacrymogènes.

Manifestations à distance

A Tours, pro et anti loi de bioéthique ont manifesté dans deux cortèges distincts qui ne se sont jamais rencontrés. Le premier, emmené par le collectif "Marchons Enfants !", a réuni 400 personnes. Le deuxième, une contre-manifestation non-déclarée en préfecture, a rassemblé 450 personnes en faveur de la loi et en soutien des droits LGBT+.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Manifestation et contre-manifestation avec interdiction de se croiser également en Dordognedeux visions de la société française se sont opposées ce samedi-après midi dans les rues de Bergerac. Jean-Marie par exemple est venu expliquer sa position : "Le gouvernement a tendance à simplifier le message en disant c'est pour ou contre la PMA pour toutes. Cela l'arrange bien ! Alors qu'en réalité il y a d'autres enjeux et si nous étions dans une période plus calme, les Français seraient plus nombreux à s'opposer à ce projet". Certains craignent que le gouvernement passe le texte en catimini. En face, Christiane, membre de l’association féministe Femmes Solidaires, dénonce ce positionnement : "Ils défendent une société refermée sur elle-même, très patriarcale, qui refuse des droits à des personnes. Le mariage civil, par exemple, ce n'est pas leur problème."

A Saint-Etienne, ils étaient une trentaine de partisans de la Manif pour 150 contre-manifestants.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des rassemblements ont également eu lieu à Bordeaux, à Lille, à Valence, à Bourges et à Dax et Mont-de-Marsan. 300 personnes se sont également rassemblées à La Défense, dans les Hauts-de-Seine.

De nouvelles manifestations sont prévues ce dimanche, notamment à Paris et Dijon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess