Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Projet de rénovation de la Gare du Nord : les réactions d'usagers et de commerçants

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La Commission Nationale d'Aménagement va se prononcer ce jeudi 10 octobre sur la poursuite de la transformation de la Gare du Nord. La mairie de Paris s'oppose désormais au projet de rénovation après avoir été en faveur. Qu'en est-il de l'avis des usagers et des commerçants ?

Le projet "Stationord" est prévu pour 2024
Le projet "Stationord" est prévu pour 2024 © Radio France - Macipsa Aït

Paris 10, Paris, France

Un jour décisif pour l'avenir du projet "Stationord". La Commission Nationale d'Aménagement doit rendre son verdict ce jeudi 10 octobre quant à la poursuite du lifting mené par SNCF Gares & Connexions et la filiale immobilière du Groupe Auchan, de celle que l'on surnomme "la vieille dame de 155 ans". Des commerces, des restaurants, des espaces de coworking et même une salle de concert devraient sortir de terre avant 2024 pour les Jeux Olympiques de Paris. 

La première gare d'Europe accueille actuellement plus de 700.000 personnes chaque jour et l'objectif de la SNCF est d'en atteindre 900.000 à travers cette transformation de la gare parisienne en un grand centre commercial. De quoi rendre heureux Asri, le gérant d'une supérette située à deux pas des quais.

On s'est installé Gare du Nord car on nous promet une plus grande fréquentation avec deux terminaux "départs-arrivés". Que du positif pour les ventes !" Asri, plutôt confiant.

Le bonheur des uns fait le malheur des autres. Dylan est vendeur de chemises et de cravates dans un corner d'à peine dix mètres carrés. Pour lui, l'arrivée de grandes enseignes de prêt-à-porter annonce la fermeture de son (très petit) commerce.

Les gens entendent grandes enseignes alors ils s'imaginent que c'est de la qualité. Cela va nous fragiliser voire pire, c'est sûr" Dylan, véritablement blasé.

"Stationord" a la cote

D'après un sondage Odoxa fait en septembre 2019, huit Parisiens sur dix trouvent la métamorphose "positive" de la Gare du Nord. Le projet de transformation est plutôt bien accueilli aussi auprès des voyageurs rencontrés.

Pour Nathan, Parisien de 21 ans, "le projet est grandiose. La France commence à rattraper son retard par rapport à de grandes capitales européennes."

Joël aussi se montre très enthousiaste. Le professeur d'économie habite dans les Yvelines et pour se rendre à son travail, il a comme correspondance la Gare du Nord. Le francilien vante le futur visage de la vieille dame.

Paris s'adapte à un monde qui change. Il lui faut donc des gares attractives car ce sont des lieux de vie où on peut manger, boire, dormir et désormais s'habiller et se divertir" Joël, 

Pauline, 28 ans, a un avis plus nuancé. Elle emprunte quotidiennement la gare et résistera "à la tentation de consommer" même si elle trouve cela "pratique pour certains voyageurs franciliens mais surtout pour les touristes". La jeune parisienne espère au moins que la gare "conservera son âme, son identité" avec son architecture unique et moderne. Sa véritable crainte reste tout de même les flux dans les couloirs de la gare : le passage est obligatoire par le centre commercial avant d'accéder aux quais, ce qui modifiera son itinéraire.

Je fais déjà une heure de trajet alors hors de question de rajouter dix ou quinze minutes. Le temps est précieux" explique Pauline, réglée comme du papier à musique.

"La métamorphose de la Gare du Nord" s'affiche aussi à coté des autres panneaux indiquant les trajets - Radio France
"La métamorphose de la Gare du Nord" s'affiche aussi à coté des autres panneaux indiquant les trajets © Radio France - Macipsa Aït

En cas de validation ce jeudi par la commission, la position du gouvernement et de son secrétaire d'Etat aux transports Jean-Baptiste Djebarri serait confortée. Les premiers coups de pelle seraient donnés dès 2020.

Choix de la station

France Bleu