Société

Prolongation de l’état d’urgence : le tribunal de Montbéliard dénonce un manque de moyen

Par Sébastien Germain et Faustine Mauerhan, France Bleu Belfort-Montbéliard jeudi 28 janvier 2016 à 18:22

Tribunal Montbéliard
Tribunal Montbéliard - Faustine Mauerhan

C'était une des dernières cérémonies de vœux de l'aire urbaine : le tribunal de grande instance de Montbéliard a tenu son audience solennelle de nouvelle année ce jeudi. L’occasion de faire le bilan de 2015 et de parler de 2016

Cette cérémonie s’est déroulée dans la salle d'audience, une salle pleine. Les autorités, élus locaux et avocats étaient au rendez-vous pour écouter notamment la procureur de la république Carine Greff. Plusieurs personnels de la justice ont dénoncé un manque de moyen.

La prolongation de l’état d’urgence inquiète

Le manque de moyen a été évoqué par le nouveau bâtonnier de Montbéliard : "La France, patrie des droits de l'homme, a le même budget justice que la Moldavie". Problème soulevé également par le président du tribunal. Le manque de moyens de la justice est flagrant particulièrement dans cette période d'état d'urgence : "Le gouvernement envisage la prolongation de l'état d'urgence, il doit entendre nos inquiétudes".

Ce manque de moyen avait été dénoncé par Ariane Combarel, la procureur de la République de Belfort sur France Bleu Belfort Montbéliard  

De nouvelles missions à cause de l’état d’urgence

La procureur de la république Carine Greff a d’ailleurs expliqué quelles étaient les nouvelles missions avec la mise en œuvre de l’état d’urgence : « Je ne peux pas tout faire, j’ai désormais plusieurs missions nous aimerions que nos taches soient recentrés sur notre cœur de métier qui est notamment la direction de la police judiciaire »

Carine Greff

Carine Greff s’est également exprimée sur le bilan de l’année 2015. Une année marquée par de terribles attentats mais aussi par le manque de moyens criants de la justice. Elle a eu cette formule : « 2015 est une année de sang et de larmes mais aussi de labeur et de sueur".

La Lettonie donne beaucoup plus de moyens pour rendre la justice que la France

A Montbéliard, ils sont 4 procureurs, vice-procureurs ou substituts. 4 seulement pour traiter 9.350 affaires l'an dernier ! Selon Carine Greff : "La France dispose de 2.9 procureurs pour 100.000 habitants. En Lettonie, ils sont 22 pour le même nombre de justiciables." Malgré tout, la procureur l'affirme : « le parquet de Montbéliard se démène pour rendre une justice rapide et équitable ».