Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Propos insultants sur Facebook : la Berrichonne Football envisage de porter plainte

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Certains internautes ont commenté une publication sur la page Facebook de la Berrichonne Football. Ils évoquent la présence de nombreux joueurs de couleur noire dans l'effectif de la Berrichonne Football. Une plainte pourrait être déposée par le club.

C'est cette publication qui a provoqué plusieurs réactions et commentaires
C'est cette publication qui a provoqué plusieurs réactions et commentaires - Capture d'écran Facebook

Châteauroux, France

C'est sous une photo de l'équipe castelroussine alignée en match amical contre Rodez que certains internautes se sont lâchés. Sur la page Facebook de la Berrichonne Football, la photo montre que tous les joueurs alignés sont noirs. Une petite dizaine de réactions sont affichées. "Il a bien changé le Berry, ma parole. Je trouve ça malheureux. C'est abusé !", écrit un premier internaute. "Il n'y a donc aucun Berrichon capable d'intégrer notre club", ajoute un autre. "C'est l'équipe du Ghana", pense plaisanter un troisième. 

La réaction de la Berri ne s'est pas faite attendre. "Les gens qui sont amenés à avoir ce comportement méritent des sanctions", prévient Bruno Allègre, président délégué du club. Il dit réfléchir à une plainte. "Bien évidemment, il y a des lois. On va voir avec nos avocats"

Ce sont des gens qui ne viennent jamais au stade et utilisent les réseaux sociaux pour mettre des messages inacceptables"

Le fait d'une infime minorité d'internautes

Ces propos nauséabonds choquent les supporters croisés devant la boutique du club, au stade Gaston-Petit. "C'est dégueulasse", confirme Tristan. "Les joueurs viennent à Châteauroux. Si les supporters les accueillent comme ça, ils ne vont pas vouloir rester. Il faut changer de mentalité, il faut être ouvert d'esprit aujourd'hui", poursuit le jeune homme.

"Évidemment, ce ne sont pas des supporters. Les supporters sont là pour encourager l'équipe et pas pour avoir des propos de ce type", explique Bruno Allègre. "La couleur de peau n'est pas un problème. Ce sont des joueurs qui ont choisi la Berrichonne et que nous avons choisis. Comme dans la société, il y a des différences : gros, petits, noirs, verts... _Ce qu'on prône, c'est le vivre-ensemble_", conclut le président délégué du club.