Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Protection animale : le SOS lancé par 156 associations, dont la gardoise C.H.E.V.A.L, au gouvernement

-
Par , France Bleu Gard Lozère
Servas, France

Les députés examinent la 3é loi rectificative des finances. En jeu, des fonds pour aider les refuges et autres associations de protection. Un amendement qui n'a de chance de passer qu'avec le soutien de Didier Guillaume, le ministre de l'agriculture. Les associations gardoises lui lancent un SOS.

Paula Loïs, prèsidente du refuge C.H.E.V.A.L (Gard)
Paula Loïs, prèsidente du refuge C.H.E.V.A.L (Gard) © Radio France - Ludovic Labastrou

Toute cette semaine les députés examinent la troisième loi rectificative des finances. Parmi les amendements celui de la député (français de l'étranger/Larem) Samantha Cazebonne. Cette dernière propose qu'une enveloppe de 15 millions d'euros soit affectée aux refuges et autres associations de protection animale.

Une tribune a été publiée dans la presse - ce dimanche - elle est signée de 156 associations qui lancent un SOS au ministre de l'agriculture, Didier Guillaume, (l'amendement ne peut passer que s'il le soutient) dont cinq associations gardoises. Parmi elles, le refuge C.H.E.V.A.L (Centre d'Hébergement d'Equidés Vétérans Antenne Languedoc) de Paula Loïs située entre Servas et Salindres.

Des petites associations qui sont incontournables sur le terrain

C.H.E.V.A.L, mais aussi ASELA, les copains félins, l'orphelichat ou Garde animalière Beaucairoise et chats des rues sont associés à cet appel. Le refuge C.H.E.V.A.L (entre Salindres et Servas) accueille 240 équidés. Pour la plupart maltraités et issus de saisies administratives. La Covid a obligé à la fermeture et les sources d'approvisionnement - pour l'essentiel des dons - se sont taries.

Le refuge gardois annonce un déficit de plus de 50.000 euros. "Didier Guillaume, doit nous aider" explique sa présidente Paula Loïs. "Que ferait l'état s'il restait seul à s'occuper des animaux abandonnés et que deviendraient-ils ?".  

Paula Loïs, présidente de C.H.E.V.A.L.

15 millions d'euros pour aider à traverser la crise

Suite à l'action de l'association Ethics For Animals, la députée Samantha Cazebonne a déposé un amendement pour tenter de débloquer des fonds pour aider les associations à passer la crise Covid. Elles "exhortent" Didier Guillaume, ministre de l'agriculture, "à agir tant qu'il est encore temps". Aux cotés de "l'opulente" SPA, les petites associations fonctionnent à "flux tendu", ne tirant leur revenu que des dons ou de collectes. Elles ont "beaucoup de mal à traverser la crise".

"Je fais quand même rentrer des chiens même si les moyens manquent".

On estime que sur 63 millions d'animaux de compagnie, près de 100.000 sont abandonnés chaque année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu