Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Protection Civile de Meurthe-et-Moselle : un avant et un après-crise sanitaire

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

La crise sanitaire change la donne pour la Protection Civile de Meurthe-et-Moselle. Les bénévoles qui encadrent habituellement les grands rassemblements sont désormais appelés sur des missions de renfort dans les EHPAD, le transport sanitaire et les campagnes de tests.

Les locaux de la Protection Civile de Meurthe-et-Moselle se situent dans la tour Marcel Brot à Nancy
Les locaux de la Protection Civile de Meurthe-et-Moselle se situent dans la tour Marcel Brot à Nancy © Radio France - Isabelle Baudriller

Avec leurs tenues aux couleurs orange et bleu, ils étaient identifiables sur les grands rassemblements, comme les fêtes ou encore les concerts. Aujourd'hui, les missions des 220 bénévoles de la Protection Civile de Meurthe-et-Moselle se sont adaptées à la crise sanitaire. 

Il n'y a plus de rassemblements à encadrer puisqu'ils sont proscrits. Au printemps dernier, la Protection Civile a été fortement mobilisée sur la distribution de masques grand public. Depuis, et particulièrement avec la deuxième vague de Covid-19, elle est aussi engagée  dans l'assistance au transport sanitaire, les campagnes de dépistage (notamment à l'Université de Lorraine) ou encore dans les EHPAD

"On vient renforcer les personnels de ces établissements", explique Alexandre Mayeux, directeur adjoint de l'association en Meurthe-et-Moselle. "Nos missions sont très simples : prise de paramètres comme la température ou la tension des résidents. Ou faire des lits, la vaisselle, distribuer les repas. Mais en aucun cas, des actions de soins."

Donovan Decuf, bénévole depuis trois ans et Alexandre Mayeux, directeur adjoint
Donovan Decuf, bénévole depuis trois ans et Alexandre Mayeux, directeur adjoint © Radio France - Isabelle Baudriller

C'est ainsi que Donovan Decuf, 19 ans et bénévole depuis trois ans, intervient dans les établissements pour personnes âgées. "On sort les résidents, on parle avec eux. On se sent vraiment utiles pour la population", confie le jeune homme qui a aussi participé aux distributions de masques et qui était présent à Nancy lors du départ du premier TGV de transferts de patients covid au printemps.

Une quinzaine de bénévoles supplémentaires depuis la crise

Pour Alexandre Mayeux, nul doute qu'il y aura un avant et un après-crise sanitaire : "Je pense que des missions qu'on réalisait déjà très ponctuellement, notamment des renforts aux Samu pour des carences ambulancières, vont être amenées à être multipliées. On le voit aujourd'hui, les Services d'incendie et de secours réalisent 80% de secours à personnes. Nous avons de la ressource disponible, du matériel et des gens formés donc je pense que l'évolution naturelle des services de secours et des services d'urgence va aller vers le bénévolat de sécurité civile".

La crise sanitaire a aussi été l'occasion pour certains de s'engager au sein de la Protection Civile de Meurthe-et-Moselle. Elle compte aujourd'hui une quinzaine de bénévoles supplémentaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess