Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la ville de Lille demande aux restaurateurs de se tenir prêts en cas d'alerte maximale

-
Par , France Bleu Nord

La ville de Lille anticipe un éventuel passage en zone d'alerte maximale. Elle demande aux restaurateurs de signer une charte reprenant le protocole sanitaire renforcé édicté par le gouvernement, pour les établissements de Paris et de Marseille.

Les restaurants de Lille doivent désormais signer une charte, qui reprend le protocole sanitaire mis en place dans les zones d'alerte maximale (photo d'illustration)
Les restaurants de Lille doivent désormais signer une charte, qui reprend le protocole sanitaire mis en place dans les zones d'alerte maximale (photo d'illustration) © Maxppp - BELGA/ERIC LALMAND

Les restaurants de Lille doivent se tenir prêts à appliquer un protocole sanitaire plus strict. La municipalité demande à chaque restaurateur de s'engager à appliquer les règles déjà en vigueur à Paris et Marseille. L'objectif, c'est de freiner la progression de l'épidémie de coronavirus, et d'éviter à la métropole lilloise de passer en zone d'alerte maximale.

Obliger les clients à porter le masque jusqu'à ce que le plat soit servi

Les patrons sont invités à signer, avant vendredi 9 octobre une charte, qui sera mise en application en cas de passage en alerte maximale. Ils s'engagent, notamment, à ne pas accueillir des tables de plus de six personnes, à laisser un espace d'un mètre au moins entre les tables, et à effectuer le paiement à table pour éviter les déplacements. Les clients devront garder leur masque jusqu'à ce que leur plat soit servi.

Dans un communiqué publié ce mercredi matin, la ville de Lille explique : "nous démontrerons notre volonté de combattre l'épidémie sans faille tout en préservant une activité économique vitale".

10 fermetures administratives

Par ailleurs, la municipalité rappelle qu'elle a dressé, depuis le 2 juin, "500 procès verbaux à l'encontre d'ERP (établissements recevant du public) - principalement des bars des secteurs Masséna-Solférino, rue Royale ou encore du quartier Vauban - pour non-respect des mesures sanitaires en vigueur". 54 dossiers ont été transmis à la préfecture du Nord, et dix établissements ont fait l'objet de fermeture administrative de 15 jours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess