Société

PSG : l’abonnement est trop cher, les supporters sont en colère

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région vendredi 6 mars 2015 à 5:00

Le Parc des Princes, l'antre du PSG
Le Parc des Princes, l'antre du PSG © Radio France - David Valverde

Depuis la semaine dernière, la tension est vive entre les supporters du PSG et le club de football de Paris. Ils protestent contre une hausse des abonnements. Ils ne sont pas d’accord non plus avec l’expulsion, mercredi soir, du supporter qui a lancé le slogan "Abonnement trop cher, supporter en colère".

La campagne d’abonnement du PSG pour la saison 2015/2016 a été lancée la semaine dernière. Les supporters du club de football parisien ont eu une mauvaise surprise . Les règlements ont changé et le prix de l’abonnement a augmenté de 5%.

Et puis il y a des suppléments. Désormais, il faudra payer, en plus de l'abonnement, 35 euros minimum pour assister à un quart de finale de la ligue des Champions et 45 euros en cas de demi-finale. Les tarifs pour les jeunes et les personnes handicapées ont été supprimés.

La colère des supporters

 

Supporters en colère

Tout a commencé mercredi soir au cours du match PSG-Monaco en Coupe de France. En discutant entre eux, les supporters se rendent compte des changements de règles et de tarifs pour les prochains abonnements. Pour montrer qu’ils ne sont pas d’accord, Yoann , 27 ans, abonné depuis deux ans au PSG, incite la foule à scander "*Abonnement trop cher, supporters en colère* ". Au stade, ça ne passe pas et Yoann estexpulsé** . 

"Ils m’ont dit que c’était un chant contestataire, qu’ils allaient m’exclure du Parc, que mon abonnement serait résilié et que je serai interdit de stade durant trois ans": Yoann, supporter du PSG 

S PSG abonnements

L’affaire ne s’arrête pas là. Le mouvement prend désormais de l’ampleur sur les réseaux sociaux . Yoann n’accepte pas la décision du PSG contre lui. Il a pris un avocat. Il a le soutien de nombreux témoins.

Contacté par France Bleu 107.1, le PSG ne "souhaite pas s’exprimer sur le sujet pour le moment ".  

Partager sur :