Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Publicité en ligne, coup de pouce vélo, tarifs du gaz : ce qui change ce 1er avril 2021

-
Par , France Bleu

Plusieurs changements entrent en application ce lundi 1er avril. Chômage partiel, prix du gaz, publicité sur Internet... : France Bleu fait le point.

Le "coup de pouce vélo" lancé à l'issue du premier confinement en France en mai 2020 prend fin ce 1er avril 2021 (illustration).
Le "coup de pouce vélo" lancé à l'issue du premier confinement en France en mai 2020 prend fin ce 1er avril 2021 (illustration). © Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN/Arnaud Journois

Tarifs réglementés du gaz, publicité sur Internet ou encore coup de pouce vélo : France Bleu fait le point sur les changements qui ont un impact sur votre quotidien et votre porte-monnaie en ce 1er avril 2021.

Baisse des tarifs réglementés du gaz

Après avoir augmenté de 5,7% le 1er mars, les tarifs réglementés de la vente de gaz d'Engie vont baisser de 4,1 % en moyenne au 1er avril 2021. 

L'évolution de l'abonnement des tarifs détaillée :

  • - 1,2 % pour le tarif de base (cuisson) ;
  • - 2,5 % pour le tarif B0 (cuisson et eau chaude) ;
  • - 4,3 % pour le tarif B1 (chauffage).

Les clients qui ont souscrit un contrat à prix de marché fixe ne sont concernés ni par les baisses, ni par les hausses du tarif réglementé pendant la durée de leur contrat. Les clients ayant souscrit un contrat au tarif réglementé en bénéficient jusqu'au 1er juillet 2023, date à laquelle les tarifs réglementés de vente de gaz naturel seront supprimés pour les particuliers.

Les tarifs réglementés du gaz baisseront de 4,1% au 1er avril
Les tarifs réglementés du gaz baisseront de 4,1% au 1er avril © Visactu

Prolongation du dispositif de chômage partiel

Les conditions actuelles d'indemnisation du chômage partiel sont maintenues jusqu'à fin avril, a annoncé le ministère du Travail le 9 mars dans un communiqué. Ce dispositif a été mis en place pour aider les entreprise à lutter contre les conséquences économiques et sociales de la crise du Covid-19. 

Ces règles prévoient le maintien de l'indemnité à 84% du salaire net pour les salariés, et un reste à charge nul pour les employeurs des secteurs les plus touchés par la crise (tourisme, culture, sport et loisirs, hôtellerie-restauration, transport... et les activités en dépendant). Pour les entreprises des autres secteurs, le reste à charge est de 15%.

Le gouvernement a déjà repoussé à plusieurs reprises, à chaque fois pour un mois, un éventuel durcissement des règles, qui verrait le reste à charge passer à 40% (avec une indemnisation du salarié baissant à 60%).

Internet : le consentement sur la publicité ciblée désormais exigé

La Commission nationale informatique et liberté (Cnil), régulateur français des données personnelles, sanctionnera à partir du 1er avril les éditeurs qui pistent les internautes sans leur feu vert pour leur proposer des publicités ciblées. 

Concrètement, les cookies non-fonctionnels, c'est à dire non-essentiels au bon fonctionnement d'un site internet, ne pourront plus être utilisés par des annonceurs sans le consentement explicite des visiteurs. La Cnil souhaite notamment que le bouton "Refuser tout" soit affiché plus clairement, avec le même habillage graphique que "Tout accepter". Google et Amazon ont déjà été sanctionnés par des amendes record de 100 et 35 millions d'euros en raison de bandeaux d'information non conformes, sur la base d'une législation antérieure au RGPD.

Fin du coup de pouce vélo

Le "coup de pouce vélo", forfait de 50 euros (hors taxes) pris en charge par l'État pour faire réparer sa bicyclette lancé en mai 2020 pour encourager les Français à utiliser leurs deux-roues, est supprimé ce 1er avril. Le dispositif devait initialement prendre fin le 31 décembre 2020 mais avait été prolongé, la mesure rencontrant un "large succès" selon le ministère.

La pratique du vélo comme mode de déplacement, très en retard en France, a explosé depuis la crise du Covid-19, notamment avec la création de nouvelles pistes cyclables. Du 11 mai au 29 octobre, entre les deux confinements, le nombre de passages de vélos a bondi de 27%, selon l'association Vélo et territoires, qui se base sur 182 compteurs représentatifs en France. La tendance est particulièrement marquée en milieu urbain, mais concerne aussi des zones péri-urbaines et rurales.

Parcoursup : jusqu'au 8 avril pour confirmer ses vœux

Les lycéens en Terminale et étudiants en réorientation ont jusqu'au 8 avril pour finaliser leur dossier sur la plateforme Parcoursup avec les éléments demandés par les formations et confirmer leurs vœux en vue de la prochaine rentrée dans l'enseignement supérieur.

Deux éléments sont nécessaires pour s'inscrire sur Parcoursup rappelle le site internet du gouvernement :

  • une adresse électronique valide et consultée régulièrement pour recevoir des informations sur son dossier ;
  • l'INE (identifiant national élève) du candidat ou l'INAA (en lycée agricole). L'INE est présent sur le relevé de notes des épreuves anticipées du baccalauréat et sur les bulletins scolaires. Si un élève ne retrouve pas son INE, il peut solliciter son établissement pour l'obtenir.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess