Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pussigny : 300 personnes disent "Stop" aux bruits de la LGV

samedi 25 novembre 2017 à 21:28 Par Simon Soubieux, France Bleu Touraine

Dans le cadre de la mobilisation contre les nuisances sonores de la LGV Tours-Bordeaux, 300 personnes ont manifesté ce samedi après-midi à Pussigny, dans le sud-Touraine. C'est la première manifestation contre les nuisances de la LGV en Indre-et-Loire depuis l'inauguration de la ligne en juillet.

Les manifestants demandent que la loi les protège mieux contre les nuisances du TGV.
Les manifestants demandent que la loi les protège mieux contre les nuisances du TGV. - Simon Soubieux

Pussigny, France

C'est dans une commune qui cristallise toutes les tensions à propos de la LGV en Indre-et-Loire que les manifestants ont tenu à se réunir. Pussigny, commune de 175 habitants située dans le sud de la Touraine, dans lequel a été implantée la ligne de chemin de fer qui accueille la LGV Tours-Bordeaux. C'est la première mobilisation en Indre-et-Loire. Depuis juillet, près de cinquante TGV passent chaque jour à une vitesse de plus de 320 km/h. Résultat : des nuisances sonores à n'e plus finir, voire même des tremblements dans les maisons à proximité.

Valeur des biens immobiliers : - 40 % ?

"Depuis juillet, je n'en peux plus.", commence Christian, un habitant de Pussigny. "J'ai même envie de déménager mais ce n'est pas possible car ma maison a perdu 40 % de sa valeur, donc je ne peux rien acheter d'autre si je la vends." La proximité de la LGV serait-elle donc un coup à double tranchant pour les riverains ?

De nombreux élus présents

Plusieurs maires des communes concernées se sont joints à la manifestation.  - Aucun(e)
Plusieurs maires des communes concernées se sont joints à la manifestation. - Simon Soubieux

Lors de la manifestation, les élus locaux présents ont pris la parole à tour de rôle. Ils rappellent qu'ils ne veulent pas la suppression de la ligne à grande vitesse mais que les riverains soient mieux protégés contre les nuisances sonores. Aujourd'hui, LISEA, la société qui gère la LGV, assure respecter la réglementation de 60 décibels maximum après avoir effectué des tests sur la ligne. Mais les élus dénoncent l'étude qui ferait une moyenne journalière ou horaire, et ne prendrait pas en compte les pics en passage de trains, où le son pourrait attendre 100 décibels.

L'autoroute A10 élargie

Une situation, si elle en reste là, qui devrait se détériorer encore plus dans l'avenir. L'autoroute A10, qui passe également à proximité de Pussigny, devrait être élargie d'ici 2023.