Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Puy-de-Dôme : aller au restaurant en toute confiance grâce aux services de l'Etat

lundi 23 juillet 2018 à 5:58 Par Dominique Manent, France Bleu Pays d'Auvergne

Que vous soyez pizza, kebab, ou restaurant "traditionnel", vous avez droit à une alimentation saine, à une hygiène irréprochable et à une information claire. Cet été, comme chaque année dans le Puy-de-Dôme, les services de l'Etat unissent leurs efforts pour contrôler les établissements.

Opération de contrôle dans une cuisine
Opération de contrôle dans une cuisine © Radio France - Dominique Manent

Super Besse, Besse-et-Saint-Anastaise, France

Ils aiment les restaurants, ceux qui sont propres et qui servent bien les produits affichés sur la carte. Une nouvelle fois, cet été, dans le département du Puy-de-Dôme, les services de la Direction Départementale de la Protection des Populations et leurs collègues de la Consommation et de la Répression des Fraudes inspectent ensemble des établissements de restauration. Dernièrement, ils se sont rendus à Super-Besse, dans le Sancy, pour contrôler la brasserie Les Planches reprise depuis quelques mois par deux cogérants.

La chambre froide est-elle assez froide ?

Dans la chambre froide, c'est l'inspection générale. Florian Girodias, qui travaille au service qualité sanitaire de l'alimentation à la DDPP, vérifie la température, les dates limites de consommation mais aussi les étiquettes sur les produits. Il interroge également Michel, cogérant et cuisinier du restaurant. Ce dernier n'est pas inquiet : "J'ai l'habitude, avant je travaillais dans un centre EDF. J'étais chef cuisinier gestionnaire et il y avait des contrôles tous les mois". Florian s'intéresse également à l'entretien de la cuisine. Comment et qui fait le ménage ? L'hygiène, c'est sa spécialité. 

La carte du restaurant épluchée

L'information du consommateur, c'est l'affaire de deux agents de la Répression des Fraudes. Penchés sur la carte, ils analysent chaque ligne. Les produits annoncés sont-ils bien ceux qui sont servis en salle ? Là aussi, ils questionnent et demandent des justificatifs. Au passage, ils remarquent que la contenance des jus de fruits et de la limonade n'est pas notée sur la carte des boissons. Le responsable fera la correction très rapidement, ce n'est pas très grave.

A l'arrivée, tout va bien pour ce restaurant où l'on peut découvrir les spécialités auvergnates, dans un cadre chaleureux, rénové depuis sa reprise.

Depuis le début de l'année, dans le département du Puy-de-Dôme, une quarantaine d'établissements ont ainsi été inspectés. Trois ont été carrément fermés, la sanction ultime. Les résultats de ces contrôles officiels sanitaires sont publiés sur le site alim-confiance.gouv.fr