Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Puy-de-Dôme : la ville de Thiers privée de piscine pendant deux ans

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Gradins et bassins fissurés, la piscine René Barnerias ne devrait pas rouvrir de sitôt en l'état. Un nouveau centre aquatique intercommunal devrait être construit sur les hauteurs d'Iloa.

La piscine René Barnerias est fermée depuis les vacances de février
La piscine René Barnerias est fermée depuis les vacances de février - ©google map

Thiers, Puy-de-Dôme, France

La piscine de Thiers est bel et bien fermée et sans doute définitivement. Avec ses 25 000 entrées annuelles, les Thiernois n'ont plus d'équipement aquatique depuis février et au moins pour deux ans. Et ça manque déjà aux lycéens qui passent leur baccalauréat, aux clubs locaux et aux usagers réguliers. 

Une structure en mauvais état

C'est désormais à l'intercommunalité de gérer les piscines. Un coût de fonctionnement qui revenait auparavant exclusivement aux mairies. "C'était un gouffre financier pour la ville de Thiers, avoue Claude Nowotny. Nous avions chaque année 400 000 euros de déficit et ces trois dernières années, nous avons dépensé 275 000 euros rien que pour des travaux d'urgence. Ça finit par être très coûteux !". En effet d'après les premières expertises, les gradins, les murs se fissurent et cela pouvait à terme fragiliser les bassins.  La mairie ne sait pas encore ce qu'elle fera de l'ancienne piscine, mais elle ne semble pas vouloir dépenser 1 million d'euros pour la réhabiliter, même provisoirement.

Le site d'Iloa approuvé par l'intercommunalité

Claude Nowotny, le maire de Thiers, attend encore des résultats d'expertises, mais il ne "prendra pas la responsabilité de rouvrir le bâtiment si les conclusions ne sont pas favorables", a-t-il précisé. Il a proposé aux élus de Thiers Dore et Montagne de construire une nouvelle piscine sur les hauteurs du site d'Iloa. Une proposition validée par les 30 maires. 

Le site d'Iloa. - Aucun(e)
Le site d'Iloa. - ®google map

Un choix contesté par le Conseil Citoyen Thiers

Le projet d'Iloa est bien avancé, "si tout va bien les travaux devraient commencer à la fin de l'année explique le maire". Mais le conseil Citoyen Thiers Centre, qui organise une réunion publique ce jeudi soir, n'est pas d'accord. "La population doit être consultée", estime Karine Legrand du Conseil Citoyen Thiers. "Le site d'Iloa est une décision unilatérale du maire, la population n'a pas été consultée ! Car d'autres pistes doivent être étudiées comme le site de la gare." 

Pour débattre sur le sujet, le Conseil Citoyen Thiers Centre Ancien vous invite à une réunion ce jeudi soir à la mairie à 19 heures. Ce sera l'occasion de faire remonter aux élus vos idées, vos souhaits et vos interrogations.