Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Puy-de-Dôme : le département recrute 50 assistants familiaux

jeudi 29 novembre 2018 à 18:09 Par Claudie Hamon, France Bleu Pays d'Auvergne

Le Puy-de-Dôme veut favoriser le placement des enfants en famille d'accueil. Pour pallier les départs à la retraite, le département recherche de nouveaux assistants familiaux.

Plus de 80 assistants familiaux rassemblés à la chapelle des Cordeliers à Clermont-Ferrand
Plus de 80 assistants familiaux rassemblés à la chapelle des Cordeliers à Clermont-Ferrand © Radio France - Claudie HAMON

Puy-de-Dôme, France

Un an après la 1e campagne de recrutement, le conseil départemental du Puy-de-Dôme renouvelle son appel à candidature car il faut pallier les départs à la retraite (entre dix et 20 chaque année). Aujourd'hui, près de 200 familles accueillent quelques 343 enfants et ce n'est pas suffisant, une cinquantaine d'enfants attendent toujours d'être placés. L'objectif est d'atteindre 250 assistants familiaux fin 2019.

Pierre Danel, conseiller départemental entouré de deux assistantes familiales Brigitte Méténier et Nathalie Camminada - Radio France
Pierre Danel, conseiller départemental entouré de deux assistantes familiales Brigitte Méténier et Nathalie Camminada © Radio France - Claudie Hamon

Aujourd'hui, 43% des enfants confiés à l'Aide Sociale à l'Enfance sont placés dans des familles. Grâce à ses recrutements, le département espère en placer 60% d'ici cinq ans.

L'histoire des enfants d'aujourd'hui est plus compliquée

Car on a rien trouvé de mieux que la cellule familiale pour grandir et s'épanouir. A 68 ans, Monique a été placée tout bébé pour maltraitance. "Ça marque à vie, mais j'ai eu la chance de grandir dans une famille d'amour, confie-t-elle. Mon père était pupille de la nation et j'ai été comprise et aimée." Les temps ont bien changé mais le besoin de l'enfant est le même, il souhaite être aimé en exclusivité. "Mais l'histoire de ces enfants devient de plus en plus compliquée aujourd'hui constate Brigitte Méténier, assistante familiale depuis 29 ans. Leurs parents ont de problèmes psychologiques plus lourds. Ça complique la situation. Heureusement ça apporte beaucoup de joie, de reconnaissance de la part des enfants, sinon je ne le ferai pas."

Dans le Puy-de-Dôme, 760 enfants et jeunes majeurs sont pris en charge par l'ASE dont 343 en familles d'accueil.  Avant de postuler, vous pouvez participer à une session d'information tous les renseignements sur le site du département du Puy-de-Dôme