Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Puy-de-Dôme : les coiffeurs autorisés à ouvrir leurs salons les deux prochains dimanches

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne
Auvergne, Orléat, Puy-de-Dôme, France

Hasard du calendrier, les veilles de Noël et du Jour de l'An tombent un dimanche cette année. Un arrêté préfectoral leur permet de travailler les veilles de fête pour répondre à la très forte demande. Exemple à Orléat dans le Puy-de-Dôme.

La période des fêtes est la plus chargée de l'année pour Sandrine
La période des fêtes est la plus chargée de l'année pour Sandrine © Radio France - Eric Le Bihan

L'Union Nationale des Entreprises de Coiffure du Puy-de-Dôme a sollicité et obtenu une dérogation pour une double ouverture dominicale. Il faut dire que les fêtes de fin d'année sont traditionnellement une période très chargée pour les coiffeurs. Notamment pour se faire beau à l'occasion des réveillons de Noël et de la Saint-Sylvestre. Sur la base du volontariat, de nombreux salons seront donc ouverts les deux prochains dimanches pour répondre à la demande.

Jusqu'à 15 clients par jour

C'est le cas à Orléat, une commune située près de Thiers. Dans le centre-bourg sur la place de l'église, le petit salon 'un brun de coupe" de Sandrine, coiffeuse indépendante. Elle n'a pas d'employé et n'a donc pas eu besoin de cette dérogation pour décider de travailler les 24 et 31 décembre.  Seule obligation : respecter les deux jours de fermeture hebdomadaire. Malgré les clients qui défilent et les journées à rallonge, Sandrine a la banane. Elle peut coiffer jusqu'à 15 clients par jour, mais elle aime ça. Elle prend son temps pour le faire. Quitte à finir à 22 heures certains soirs. Comme le jeudi, jour de nocturne pour elle. 

Sandrine coiffeuse à Orléat (Puy-de-Dôme)
Sandrine coiffeuse à Orléat (Puy-de-Dôme) © Radio France - Eric Le Bihan

Le 24 ? C'est le marathon !

La petite blonde aux cheveux courts fait aussi coiffeuse à domicile une fois par semaine. Bref, les journées sont longues. Le mois de décembre et la rentrée des classes sont traditionnellement les deux périodes les plus chargées de l'année. "l_e 24 ? c'est le marathon! Pour le 31, il n'y a pas encore de prise de rendez-vous, mais ça va venir. Les dames veulent être belles pour la nouvelle année. On fait des coiffures évènementielles pour les soirées et les sorties. Les paillettes, les chignons, etc..._" Pas de quoi décourager Sandrine pour sa soirée de réveillon de Noël. Elle n'aura rien à préparer, puisqu'elle est invitée... chez sa fille ! 

Le salon de coiffure de Sandrine à Orléat
Le salon de coiffure de Sandrine à Orléat © Radio France - Eric Le Bihan
Choix de la station

À venir dansDanssecondess