Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Trois auvergnates passionnées reçoivent les Trophées 2018 Femmes Leaders Mondiales

jeudi 8 mars 2018 à 16:01 Par Dominique Manent, France Bleu Pays d'Auvergne

Elles sont très différentes mais elles partagent les mêmes valeurs. Ce jeudi 8 mars à Royat, Viviane Alloin, Michèle André et Agnès Pecoul ont reçu les Trophées 2018 des Femmes Leaders Mondiales. C'est à la fois leur parcours professionnel et personnel qui est récompensé.

Les trois lauréates du Trophée 2018 Femmes Leaders Mondiales
Les trois lauréates du Trophée 2018 Femmes Leaders Mondiales © Radio France - Dominique Manent

Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes, France

L'association Femmes Leaders Mondiales, dont le comité clermontois a été créé en 2000, oeuvre tout au long de l'année pour l'égalité hommes-femmes. Mais en ce jeudi 8 mars, 41e Journée internationale des droits des femmes, trois auvergnates sont distinguées. Chacune incarne, à sa façon, le courage et la réussite, dans des univers masculins.

Michèle André : de l'Auvergne au Sénat

C'est la plus connue des trois. Michèle André dirige pendant 30 ans l'Institut départemental des jeunes sourds des Gavrouses, à Clermont-Ferrand. Une expérience qui lui laisse des souvenirs inoubliables. Dans le même temps,   elle s'engage en politique. Elue au département du Puy-de-Dôme à partir de 1989, elle devient Secrétaire d'Etat chargée des droits des Femmes en 1991, dans le gouvernement de Michel Rocard.  De 2001 à 2017, elle est Sénatrice du Puy-de-Dôme. Michèle André, issue d'un milieu modeste, se souvient qu'elle a toujours voulu "être indépendante, travailler, ne pas dépendre financièrement d'un homme".

Viviane Alloin :  200 vaches et la mairie de Sazeret

A 51 ans, Viviane Alloin compte chaque minute de son temps. Elle se lèvre aux aurores pour s'occuper de ses 200 vaches et faire marcher son exploitation agricole, une affaire de famille, qu'elle a reprise en 2001. Les débuts n'ont pas été faciles, il a fallu s'accrocher, mais elle ne regrette rien. Elle aime par dessus tout ses Charolaises. Mais Viviane est aussi maire de Sazeret,  son village de 160 habitants, au nord de Montmarault, dans l'Allier. "Ce n'est pas de la politique" explique-t-elle. Agir pour la collectivité la passionne même si ses différents mandats sont chronophages.

Agnès Pecoul :  la psychologie dans son bagage 

Elle aussi a repris l'entreprise familiale. Après une maîtrise en psychologie et un DESS en psychologie de la formation et des organisations, Agnès Pecoul devient chargée de recrutement dans un cabinet spécialisé. Mais en 2011, elle prend la succession de son père à la tête de la société PGDIS à Enval, dans le Puy-de-Dôme, spécialisée dans la distribution de fournitures et mobilier scolaire et de bureau. Certes, la jeune femme a l'avantage de bien connaître l'entreprise mais être "fille de" n'est pas forcément un atout. Aujourd'hui, les affaires tournent bien et Agnès est à la tête de plus de 80 salariés.