Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Puy-de-Dôme : un cours de self-défense gratuit pour les femmes

dimanche 14 janvier 2018 à 13:17 Par Mickaël Chailloux, France Bleu Pays d'Auvergne

Savoir se défendre en cas d'agression, c'était le but de ce cours de self-défense organisé ce samedi à Saint-Georges-sur-Allier. Il était gratuit et réservé aux femmes. Un cours apprécié par les participantes.

Elles ont pu s'exercer sous l'encadrement de leurs deux profs d'un jour
Elles ont pu s'exercer sous l'encadrement de leurs deux profs d'un jour © Radio France - Mickaël Chailloux

Saint-Georges-sur-Allier, France

Une petite vingtaine de personnes ont participé à ce cours pour apprendre à se défendre. Une satisfaction pour le président du Club Karaté de Cournon, Jean-Marc Boucher. Accompagné de Barbara Eynard, il a prodigué ses conseils aux participantes : "Ne jamais donner le premier coup, car sinon vous êtes l'agresseur" mais aussi, démonstration à l'appui, des conseils pratiques comme "Toujours avoir les paumes de la main ouvertes et pas fermées". 

Un entraînement intensif d'une heure et quart

Les femmes présentes ont découvert différentes techniques pour se protéger : le "brossage de cheveux" pour protéger son visage d'une gifle, pivoter d'un quart pour éviter un coup de couteau.... avant de riposter pour neutraliser son adversaire. Des conseils utiles en cas d'agressions.

Mais Jean-Marc Boucher avertit aussi :"Il s'agit avant tout de neutraliser mais pas de s'acharner", car la self-défense se veut responsable. Elle est définie par la loi. 

Les femmes ravies d'avoir pu apprendre les bases 

La plupart des femmes présentes ce samedi voulaient apprendre à se défendre car elles ont déjà été victimes d'agressions. Parmi les participantes, il y avait aussi Alicia, 10 ans. C'est elle qui voulait venir. Sa mère l'a accompagnée. 

"Je rentre au collège et je vais prendre le bus seule. J'ai envie d'apprendre les bases" raconte Alicia. 

Sa mère Paula a pu partager ce moment avec elle et ne serait pas contre une nouvelle séance. 

La salle polyvalente de Saint-Georges-sur-Allier  - Radio France
La salle polyvalente de Saint-Georges-sur-Allier © Radio France - Mickaël Chailloux