Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Puy-de-Dôme: une course d'enduro au profit de la Ligue contre le cancer

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne
Ardes-sur-Couze, France

Cette 1ère Classic Enduro Day s'est déroulée à Ardes-sur-Couze à l'initiative du clermontois Thierry Charbonnier. Cet ancien champion du monde d'enduro a perdu sa sœur des suites d'un cancer.

Les pilotes signalent leur passage pour le parcours d'enduro
Les pilotes signalent leur passage pour le parcours d'enduro © Radio France - Lauriane Havard

Pour ce premier week-end sportif organisé à Ardes-sur-Couze, 80 pilotes se sont inscrits: 35 km de parcours à réaliser trois fois et une spéciale banderolée. On y trouvait des vieux amis de Thierry Charbonnier, mais aussi, tout simplement des passionnés d'enduro.

Thierry Charbonnier en train de grimper sur sa moto
Thierry Charbonnier en train de grimper sur sa moto © Radio France - Lauriane Havard

Une course de coeur

Après le décès de sa soeur Laurence, Thierry Charbonnier voulait "faire quelque chose". En l'espace de 6 mois, il a réussi à rassembler suffisamment de soutiens pour mettre sur pied cette 1ère Classic Enduro, baptisée L' Ardoisienne. Tous les bénéfices de ces 2 jours seront reversés à la Ligue contre le cancer. "Je pense pouvoir récolter 5000 euros" précise l'ancien champion du monde d'enduro. Il se réjouit aussi de l'aide apportée par les habitants. Des agriculteurs lui ont prêté des terrains pour organiser au mieux ce week-end.

Faut penser aux autres dans la vie

Les amis de toujours de Thierry Charbonnier étaient présents. On pouvait notamment croiser Stéphane Peterhansel, Guy Albaret ou encore Laurent Pidoux. Pour ce dernier c'était une évidence d'être là: "Carbi c'est mon pote, je connais sa famille, on partage la même passion et puis faut pas penser qu'à soi, il faut penser aux autres dans la vie". Marie-Claire, elle, est venue de Nîmes avec son mari. Passionnée d'enduro elle trouve cette course chaleureuse et "très touchante".

Marie-Claire devant sa moto
Marie-Claire devant sa moto © Radio France - Lauriane Havard

Pour le moment, Thierry Charbonnier ne sait pas encore si il renouvellera l'événement l'année prochaine. Mais si "on peut récolter suffisamment de fonds pourquoi pas relancer ça, en plus tout le monde s'est fait plaisir ce week-end".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess