Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pyrénées : un démarrage "tranquille" pour une ouverture "précoce et exceptionnelle" de la saison de ski

Grâce à la neige précoce tombée depuis le début du mois de novembre notamment, les stations de ski pyrénéennes telles que Gourette, la Pierre St Martin et Artouste ont avancé d'une semaine leur ouverture et lancé leur saison plus tôt.

La station de ski de Gourette
La station de ski de Gourette © Radio France - Axelle Labbé

Pyrénées-Atlantiques, France

"Cela faisait plusieurs années qu'on n'avait pas lancé la saison aussi tôt", explique Renaud Lobry, le directeur de la station de Gourette. "Que la neige tombe autant de manière aussi précoce, depuis la première dizaine de novembre, ça n'était pas arrivé depuis peut-être 20 ans." Conséquence : un tiers des stations des Pyrénées ont ouvert ce week-end. Une bonne nouvelle pour le massif montagneux qui avait connu l’an dernier une saison en demi-teinte par manque de chute de neige.

Une ouverture en avance qui a connu un certain succès : 1.400 forfaits ski journée à la Pierre-Saint-Martin, 2.150 à Gourette sur les deux jours. Au total la société N'Py, principal gestionnaire des stations pyrénéennes, a vendu 20.000 journées ski. "C'est un bon démarrage" pour Dominique Rousseu, le directeur de Gourette. "D'autant que samedi, les conditions météo n'étaient pas tout à fait satisfaisantes, les amateurs ont en revanche, pu en profiter dimanche."

"Continuer à se roder"

De là à surprendre les clients potentiels ? "On constate un décalage entre l'émotion, l'intérêt que suscite les premières neiges sur les réseaux sociaux par exemple, et la fréquentation réelle le premier week-end en station, décrit Renaud Lobry. La météo, plus l'habitude, le Black-Friday, et ceux qui avaient coché la date d'ouverture officielle, voilà autant d'éléments qui peuvent expliquer ce week-end."

Mais même dans ces moments-là, sans tourner à plein régime, les stations voient également des bons côtés, comme Dominique Rousseu. "On a toujours besoin d'une période de rodage, que ce soit sur le damage des pistes, le matériel, la sécurité, la mise en route des remontées mécaniques, il y a toujours des petits couacs, et ça nous permet de régler tous ces détails."

De son côté, Jean-Christophe Lalanne, directeur de la station d'Artouste était aux anges après cette ouverture précoce. "Nous avons pu accueillir nos visiteurs dans des conditions parfaites. Avec la bonne surprise de voir 10 centimètres de neige fraîche dimanche matin."

Encore mieux le week-end prochain ?

Une bonne humeur qui devrait durer, les prévisions météo de la semaine sont très optimistes, une période de froid en début de semaine avant un retour du beau temps et des conditions peut-être idéales pour le week-end d'ouverture officielle. "Le meilleur damage est réalisé par les skieurs, ce qu'ils ont fait ces deux derniers jours, va nous permettre de retravailler la neige, la surface, pour qu'elle soit encore meilleure."

La société N'Py annonce par ailleurs que la station Grand Tourmalet est définitivement ouverte jusqu'au 30 avril. Les autres stations gérées par la société devraient suivre en fin de semaine prochaine.

Enneigement des stations de ski des Pyrénées

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu