Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Quand Dieudonné baptise sa fille, c'est dans une église à Bordeaux mise à disposition par la mairie"

-
Par , France Bleu Gironde

L'affaire Dieudonné s'invite dans la campagne municipale à Bordeaux. Depuis l'annonce très rapide et médiatique d'Alain Juppé interdisant le spectacle bordelais de Dieudonné, son challenger PS Vincent Feltesse ne décolère pas. Il a renouvelé ses attaques ce mercredi à l'occasion de ses vœux à la presse.

Vincent Feltesse (PS) en campagne pour les municipales à Bordeaux
Vincent Feltesse (PS) en campagne pour les municipales à Bordeaux © Maxppp

La polémique n'est donc pas terminée. Vincent Feltesse, le président de la Communauté urbaine de Bordeaux et candidat socialiste à la mairie de Bordeaux, a même lancé une nouvelle salve contre le maire Alain Juppé sur l'affaire Dieudonné.

Lundi soir, très peu de temps après la publication de la circulaire Valls, Alain Juppé a été le premier maire à dégainer une interdiction du spectacle de Dieudonné . L'humoriste était programmé le 26 janvier prochain à la patinoire Mériadeck. Joli coup sur le plan médiatique très peu apprécié par son concurrent. Depuis, le ton ne cesse de monter. Dernier exemple ce mercredi à l'occasion des vœux à la presse du président de la Communauté urbaine de Bordeaux.

L'indignation sélective d'Alain Juppé selon son adversaire

Vincent Feltesse a listé les "manquements" d'Alain Juppé en matière de lutte contre le racisme. Il a affirmé ne pas l'avoir entendu lorsque l'arbre de la laïcité planté rive droite à Bordeaux a été vandalisé en décembre ni lorsque les locaux du planning familial ont été tagués par des organisations d'extrême-droite cet automne.

Il s'est dit "profondément choqué par l'absence d'un représentant de la mairie lors de l'enterrement de Michel Slitinsky" au cimetière juif de Bordeaux, cours de l'Yser.

Michel Slitinsky, qui avait échappé de peu à la rafle du 10 janvier 1942 à Bordeaux, avait été à l'origine du procès Papon après avoir retrouvé des documents publiés ensuite par le Canard Enchaîné .

Mais c'est sur l'affaire de l'église Saint-Éloi que Vincent Feltesse s'est montré le plus virulent. Il reproche au maire de Bordeaux d'avoir mis à disposition des intégristes proches de la Fraternité Saint-Pie-X l'église Saint-Éoi située sous la Grosse Cloche de Bordeaux. C'est là que Plume, la fille de Dieudonné, dont la compagne est originaire de Bordeaux, a été baptisée par l'abbé Philippe Laguérie le 11 juillet 2008 en présence de son parrain Jean-Marie Le Pen . Vincent Feltesse dénonce une sorte de double discours du maire de Bordeaux.

"C'est un peu facile d'avoir été laxiste pendant des années, d'avoir permis à une église intégriste d'être ici à Bordeaux, et d'interdire ensuite le spectacle de Dieudonné." — Vincent Feltesse

Pour bien comprendre, il faut savoir que l'église Saint-Éloi a été effectivement mise à disposition de l'Institut du Bon-Pasteur en 2002 par la ville de Bordeaux, l'institut s'engageant à financer les travaux de rénovation du bâtiment. La délibération municipale a été retoquée par le tribunal administratif de Bordeaux en décembre 2002 puis par la cour administrative d'appel en 2004. Le pourvoi en cassation a enfin été rejeté par le Conseil d'Etat en mars 2005.

Une nouvelle délibération du conseil municipal a rompu la convention liant la ville aux traditionalistes qui ont alors occupé l'église illégalement mais n'ont jamais été expulsés . Finalement, un accord étant intervenu entre le Vatican et l'Institut du Bon-Pasteur, l'Evêché par l'intermédiaire du cardinal Ricard a attribué aux traditionalistes la paroisse Saint-Eloi.

Vincent Feltesse n'approuve pas la circulaire Valls

Le candidat socialiste à la mairie de Bordeaux, qui qualifie les propos de Dieudonné de "nauséabonds", est gêné par la manière dont le gouvernement gère cette affaire.

"Personnellement, je suis sceptique sur cette circulaire. On fait trop de publicité à un pitre antisémite." — Vincent Feltesse

Selon Vincent Feltesse, il y avait d'autres moyens à utiliser et notamment des décisions de justice à appliquer.

Choix de la station

France Bleu