Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quand le facteur aide les seniors à rester en bonne santé

-
Par , France Bleu Occitanie

Depuis le 1er mars cinq communes de Haute-Garonne expérimentent la visite gratuite d’un facteur au domicile des + de 60 ans. Dans le cadre du programme ICOPE, le postier se déplace et pose une batterie de questions permettant de diagnostiquer le degré d’autonomie de la personne âgée.

Le facteur ou la factrice se rendent au domicile des personnes âgées pour mener l'évaluation.
Le facteur ou la factrice se rendent au domicile des personnes âgées pour mener l'évaluation. © Radio France - Pascale Danyel

Cinq communes de Haute-Garonne expérimentent depuis le 1er mars la visite gratuite d’un facteur au domicile des + de 60 ans. Le postier se déplace avec une tablette et pose une batterie de questions permettant de diagnostiquer le degré d’autonomie de la personne âgée. Ce programme appelé ICOPE, comme les initiales de "Integrated Care for Older People" dont la traduction serait "soins intégrés pour les personnes âgées", se fait en partenariat avec le Gérontopôle de Toulouse et l’Organisation Mondiale de la Santé

Evaluation en huit minutes

Et cela ne prend que quelques minutes. Huit exactement. L'évaluation commence par un exercice de mémoire : trois mots à retenir, et à restituer un peu plus tard au cours de l’évaluation. Viennent ensuite des questions en lien avec la vue, l’audition, l’état nutritionnel et l’humeur puis un petit exercice physique… s’asseoir et se lever de sa chaise quatre fois d’affilée.

La personne âgée visitée est volontaire, le facteur aussi.  L’évaluation se déroule tous les 4 mois.

Le but : détecter tôt les signaux du vieillissement pour permettre aux + de 60 ans de rester chez eux le plus longtemps possible.

Ce n'est pas qu'on en ait besoin, mais c'est intéressant, on n'est pas à l'abri" - Pierre, retraité

Pourquoi le facteur ? Parce que c’est un acteur de confiance et de proximité… présent sur le terrain. Il agit là comme simple messager.

On a la chance d'être proche des personnes, c'est une nouvelle facette du métier, ça me plaît" - Isabelle, factrice

Suivi téléphonique avec une infirmière

Une fois l’évaluation complétée c’est l’infirmière qui prend le relais, elle appelle le senior pour indiquer la nécessité d’une éventuelle prise en charge.

Moi elle m'a appelé pour me dire que j'avais rater de me faire voir les oreilles" - Pierre

Cette expérimentation concerne 3000 seniors sur les communes de Plaisance-du-Touch, Muret, Auterive, Tournefeuille et Léguevin. L’objectif à terme serait de visiter 200 000 personnes en Occitanie.

L'évaluation comporte un mini-test de mobilité.
L'évaluation comporte un mini-test de mobilité. © Radio France - Pascale Danyel
Choix de la station

À venir dansDanssecondess