Société

Quand votre smartphone peut aider les pompiers à vous sauver la vie

Par Dimitri Imbert, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon et France Bleu vendredi 16 septembre 2016 à 11:23

Après le Jura, le Doubs est le deuxième département franc-comtois où les pompiers sont équipés d'un système de géolocalisation des victimes
Après le Jura, le Doubs est le deuxième département franc-comtois où les pompiers sont équipés d'un système de géolocalisation des victimes © Maxppp - Thierry Bordas

Depuis cet été, les pompiers du SDIS du Doubs sont équipés d'un système de géolocalisation pour les appels d'urgence. Ils peuvent retrouver une personne grâce au GPS de son smartphone. Le dispositif a depuis déjà servi une centaine de fois.

Dans le Doubs, les pompiers du SDIS, le centre de gestion des appels d'urgence, sont équipés depuis cet été d'un logiciel de géolocalisation des victimes. Une sorte de Google maps spécifique, reliée aux données GPS satellite.

"Si une victime ou un témoin nous alerte par téléphone, au 18, d'un accident dans un lieu un peu difficile d'accès ou qu'il ne connait pas, nous lui envoyons un SMS. Cela demande juste d'être équipé d'un smartphone ou d'un téléphone avec une puce GPS", précise le lieutenant Guillaume Gilliot, chef du bureau gestion des données au SDIS 25 et invité de France Bleu Besançon ce vendredi. "La personne doit ensuite autoriser le transfert de localisation aux services de secours".

Pas d'installation d'application ni de téléchargement" - Guillaume Gilliot, chef du bureau gestion des données au SDIS 25

"C'est la simplicité même, pas besoin d'installation d'application, ni de téléchargement. On vous envoie un SMS, vous cliquez dessus et on peut vous géolocaliser précisément, à 5 mètres près. Nous en sommes à une centaine d'utilisation depuis cet été. Pour nous, beaucoup d'interventions ont été beaucoup plus rapides grâce à ce service. C'était le cas notamment pour un malaise sur un trail en pleine nature. La personne a pu être localisée rapidement sur le circuit grâce à son smartphone. Pour nous aussi, c'est un vrai plus : ça nous permet de définir l'accès et de choisir plus vite quels moyens de secours pour accéder plus rapidement auprès de la victime".

Les pompiers du Doubs ne sont pas les seuls à disposer ce logiciel en Franche Comté, c'est aussi le cas de leurs collègues du Jura. En France, cela concerne  une cinquantaine de départements au total.