Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Quatre fauves, sauvés en Bretagne, recueillis dans la Loire

jeudi 31 mai 2018 à 6:18 Par Brigitte Hug, France Bleu Armorique, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

La Fondation 30 Millions a pris en charge, mercredi, en Ille-et-Vilaine, 4 fauves du cirque Bostok. Ils ont été transférés, ce jeudi, à l’association Tonga Terre d’Accueil, dans la Loire. Leur propriétaire cesse son activité.

Un des quatre fauves cédés par le cirque Bostok
Un des quatre fauves cédés par le cirque Bostok - Fondation 30 Millions d'Amis

Retiers, France

James Dumas, le dirigeant du Cirque Bostok, cesse son activité pour des raisons financières et de santé. "Il a souhaité se séparer rapidement de ses quatre fauves dont il ne pouvait plus s’occuper. ", explique Arnaud L’Homme, enquêteur à la Fondation. Attachés à ses animaux, le propriétaire a préféré les confier à une fondation de protection animale, plutôt que de les vendre à un cirque. Mercredi matin, l’équipe de 30 Millions d’Amis a pris en charge les trois lionnes et le lion. La Fondation finance entièrement le transfert de ces quatre fauves vers le centre Tonga Terre d’Accueil, dans la Loire. "On a mis les cages à l’arrière du camion et les animaux sont passés de leur remorque de cirque aux caisses de transport. ". Un vétérinaire spécialiste de la faune sauvage était sur place.

Les quatre fauves ont fait la route dans des caisses de transport - Aucun(e)
Les quatre fauves ont fait la route dans des caisses de transport - Fondation 30 Millions d'Amis

Ces fauves n’ont jamais vu un brin d’herbe

Huit heures de route depuis Retiers et les lionnes et le lion sont arrivés, dans la nuit, sur le site de Saint-Martin-la-Plaine. Le centre recueille les animaux sauvages rescapés. Les quatre fauves vont découvrir leur nouvel enclos, ce jeudi matin. "Ils sont nés en captivité et n’ont jamais vu un brin d’herbe. Ils vont avoir un temps d’adaptation.", souligne Arnaud L’Homme. Après une période de quarantaine réglementaire, les animaux resteront dans le centre Tonga, dans un espace d’un hectare, ou partiront pour l’Afrique du Sud. 

Il est de plus en plus difficile de placer ces animaux

La Fondation est régulièrement sollicitée pour la prise en charge d’animaux détenus dans les cirques. L’année dernière, elle en a recueilli plus d’une trentaine. "Malheureusement, il devient de plus en plus difficile de placer ces animaux et de leur trouver une structure d’accueil. Les partenaires avec lesquels nous collaborons, en France et à l’étranger, sont déjà saturés. C’est pourquoi, il est impératif que la France s’engage à son tour à interdire les animaux sauvages dans les cirques.", précise Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis.