Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Quatre maisons de retraite prêtes à vacciner contre le covid dans la Manche

-
Par , France Bleu Cotentin

La campagne de vaccination contre le covid démarre le mercredi 6 janvier dans seize Ehpad de Normandie, dont quatre manchois. Un peu plus de 300 résidents ont été identifiés dans la Manche. Le dispositif sera étendu au reste des établissements pour personnes âgées du département dès le 18 janvier.

Plus de 6.000 résidents en maison de retraite ont été identifiés dans la Manche
Plus de 6.000 résidents en maison de retraite ont été identifiés dans la Manche © Maxppp - Fred HASLIN

Si la campagne nationale de vaccination contre le covid a débuté le 27 décembre, en Normandie, les premières injections vont intervenir à partir du mercredi 6 janvier. Seize établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de la région ouvrent le bal, dont quatre manchois :

  • Résidence René et Lucile Schmitt à Cherbourg-en-Cotentin
  • Ehpad Arc en Sée et unité de soins de longue durée (USLD) de l'hôpital d'Avranches
  • Ehpad Lempérière à Cérences

"Ces établissements sont prêts", assure le préfet de la Manche, Gérard Gavory. Au total, 310 résidents ont été identifiés dans ces quatre structures. Il faut y ajouter le personnel de santé demandeur âgé de plus de 65 ans et à risque. Rappelons que la vaccination n'est que facultative : un protocole est mis en place dans les Ehpad pour informer les résidents sur la vaccination, et recueillir leur consentement obligatoire avant la piqûre. 

Extension aux autres Ehpad dès le 18 janvier

Les vaccins vont être livrés dans les pharmacies référentes. Les injections seront réalisées par des équipes médicales constituées au sein des maisons de retraite. 

La campagne sera ensuite étendue à partir du 18 janvier aux 83 autres Ehpad et USLD du département. Ainsi, 6138 résidents manchois ont été identifiés comme potentiels candidats au vaccin. 

Plus de 6.000 résidents concernés

La seconde étape de la campagne de vaccination est prévue avant le 1er mars. Elle concernera les plus de 75 ans, puis les plus de 65 ans, puis les plus de 50 ans et les personnes vulnérables. Les autorités sanitaires entendent s'appuyer sur les médecins libéraux. Un système de bons pour retirer les doses en pharmacie doit être mis en place. L'association des maires va aussi lancer un questionnaire pour recenser les personnes âgées à domicile, donc hors structure, pour aider l'agence régionale de santé (ARS).

Enfin, troisième et dernière étape de la stratégie vaccinale, qui sera ouverte à toute la population. Elle ne devrait pas intervenir dans la Manche avant la fin du printemps 2021. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess