Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Quatre Manchoises espèrent représenter la Normandie au concours Miss France

-
Par , France Bleu Cotentin

L'élection de Miss Normandie 2019 ce vendredi 20 septembre dans l'Orne. La cérémonie débute à 20h45 à Tinchebray, salle du Colys'haie. 800 personnes sont attendues

Les 15 candidates à Miss Normandie 2019 en stage à Chausey, au large de Granville
Les 15 candidates à Miss Normandie 2019 en stage à Chausey, au large de Granville -

Manche, France

Quinze Normandes de 18 à 24 ans tenteront de décrocher leur place pour représenter la région Normandie pour l'élection de Miss France. Parmi elles : quatre manchoises.  Des jeunes femmes sélectionnées selon des critères physiques : il faut mesurer au moins 1,70m, ne pas porter de tatouage visible, de piercing, ne pas avoir d'enfant, et après un questionnaire de culture générale.

Un concours qui fait débat,  jugé ringard ou sexiste par certaines associations féministes. Il peut au contraire être un modèle et encourager les femmes à s'affirmer assure Claire Lamon, 23 ans, originaire de Cherbourg. Elle est ingénieure en mathématique.  Elle s'est lancée après une période où elle était ronde et mal dans sa peau. "J'avais promis à ma petite sœur :  "le jour où je me sens bien dans sa peau, je tente Miss France. " Pour elle le concours c'est donc bien plus que du physique. "Le concours évolue, dit elle, on tend plus vers la femme d'aujourd'hui que ce qui se passait il y a 20 ans. "

"Ce qui rend ringard le concours c'est le regard des gens "

Le concours est loin de desservir la cause des femmes assure Alexanne Solovieff, 19 ans originaire de Marcey les Grèves dans le sud Manche  et en prépa école de commerce à Caen. "Ce qui rend ringard ce concours, c'est avant tout la vision des gens qui pensent que les candidates sont des potiches, cette vision du "sois belle et tais-toi". Mais on est toute en études ou on fait un métier qui nous plait.  Oui il y a des critères physiques mais il y a des critères pour tout ce qu'on fait. "

Les deux autres candidates manchoises sont Maurine Baudry, 23 ans infirmière à Cherbourg et Constance Vautier de Saint-Lô , 21 ans, étudiante en sciences de l'éducation.

Vaimalama Chaves, Miss France 2019, sera là pour couronner la nouvelle élue,   Cette élection est qualificative pour l'élection de Miss France 2020, diffusée le 14 décembre prochain en direct de Marseille sur TF1. Une émission suivie par 7 millions de téléspectateurs l'an dernier.

Choix de la station

France Bleu