Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

77 animaux de laboratoire à l'adoption dans les refuges SPA d'Isère, de Savoie et de Haute-Savoie

Quatre refuges de la SPA d'Uriage et Chonas-l'Amballan en Isère, de Chambéry en Savoie et de Arthaz-Pont-Notre-Dame en Haute-Savoie viennent de récupérer 77 animaux de laboratoires qui devaient être euthanasiés. Des animaux qui sont proposés à l'adoption.

  -
- - Page Facebook de l'association Graal

Les quatre refuges de la SPA d'Uriage et Chonas-l'Amballan en Isère, de Chambéry en Savoie et de Arthaz-Pont-Notre-Dame en Haute-Savoie ont accueilli hier 77 animaux de laboratoire qui devaient être euthanasiés. Ces animaux sont proposés à l'adoption.

"Ce sont essentiellement des chats et chiens, mais aussi 26 cobayes et deux furets", a déclaré à l'AFP Hélène Lecomte, de Lilo.org. Le moteur de recherche solidaire a financé l'opération avec l'association Graal.  "Les cages ont été posées dans l'herbe, certains animaux sont sortis tout de suite, contents de faire leurs premiers pas dans de l'herbe, d'autres plus timorés ont dû être appâtés", a ajouté Hélène Lecomte.

L'adoption des animaux de laboratoire, une possibilité largement ignorée en France

Elle précise qu'il est possible légalement de réhabiliter des animaux de laboratoire et de les proposer à l'adoption après l'examen d'un vétérinaire et d'un éthologue (spécialiste du comportement). Mais que cette possibilité est largement ignorée en France.
Chaque année, environ deux millions d'animaux participent à des protocoles de recherche en laboratoire en France, dont environ 3 500 primates, 2 000 chats et 2000 chiens, selon Marie-Françoise Lheureux, présidente fondatrice du Graal (Groupement de réflexion et d'action pour l'animal).  "Environ 70% des animaux entrés dans des protocoles devraient pouvoir en sortir vivants, or nous sommes très loin de ce chiffre de réhabilitation", regrette la présidente du Graal. 

(avec AFP)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu