Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Quatre villages au nord de Lunel projettent de fusionner

mercredi 10 janvier 2018 à 6:07 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Hérault

Saint-Christol, Saint-Sériès, Vérargues et Saturargues : quatre villages au nord de Lunel (Hérault) projettent de fusionner pour former une seule commune de 4.000 habitant. Elle formerait un village plus attractif avec des services mutualisés.

 Vue aérienne de Saint-Christol
Vue aérienne de Saint-Christol - Eddy Circhirello - CC BY SA 3.

Hérault, France

Jean-Luc Bergeon, le maire de Saint-Christol, l'a annoncé lors de ses vœux  à la population : son village pourrait bientôt fusionner avec trois communes voisines : Saint-Sériès, Vérargues et Saturargues. 

Les quatre maires y réfléchissent depuis quelques mois déjà. La fusion créerait une commune d'environ 4.000 habitants. L'objectif est de réduire les dépenses grâce à des économies d'échelles de 20 à 30% et mutualiser les services. 

Elle permettrait de conserver des services qui seraient voués à disparaître dans chaque village. 

Des fusions en Occitanie, mais une première dans l'Hérault

Fusionner des communes, c'est possible depuis 1971 avec la loi "Marcellin" mais c'est une loi de 2010 qui permet la création d'un statut de "commune nouvelle". 

Au 1er janvier dernier, 400 villages ont ainsi fusionné pour former 181 nouvelles communes. Dans la grande région Occitanie, 119 communes se sont regroupées pour former 42 communes nouvelles l'an dernier.  

Mais jamais jusque là des communes n'avaient fusionné dans l'Hérault. Ces fusions ne sont possibles qu'entre communes limitrophes, elles peuvent prendre deux formes différentes :

  • La fusion simple, qui permet de créer des annexes de la mairie dans les communes fusionnées mais qui fait disparaître leurs noms !  
     
  • La fusion association, qui permet de garder les noms des anciennes communes et des statuts de maires délégués. C'est cette fusion-association qui serait mise en place entre Saint-Christol, Saint-Sériès, Vérargues et Saturargues. Cette fusion-association permet de garder des annexes de mairie pour y établir des actes de l'état civil et un CCAS (centre communal d'action sociale.) 

Les conseils municipaux votent, mais les habitants peuvent aussi être consultés

La fusion des communes est à l'initiative des conseils municipaux, chaque village doit voter en faveur de la fusion. Si un des villages refuse, il peut y avoir un référendum, la population peut alors donner son avis. Pour qu'il y ait fusion, il faut alors une majorité favorable dans chaque commune. C'est de toutes façons le préfet qui a le dernier mot.

À Saint-Christol, Julie vient tout juste de s'installer avec son compagnon. Elle a peur que la fusion ne supprime l'esprit du village. 

"Ce serait dommage, c'est une vie de campagne avec toutes les commodités, j'espère que ça restera."

Julie, nouvelle habitante de Saint-Christol

La nouvelle provoque également la discussion à la sortie de l'école primaire. 

"Mutualiser c'est bien, mais il faut que chaque commune garde son identité."

Des habitants divisés à Saint-Christol

  - Aucun(e)
-