Société

Que devient le quartier des Lentillères à Dijon ?

Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne lundi 3 novembre 2014 à 10:42

Les vols de légumes se multiplient dans les jardins potagers
Les vols de légumes se multiplient dans les jardins potagers © Fotolia.com

Plusieurs mois après l'annonce du projet de construction d'un éco-quartier, les trauvaux sont toujours à l'arrêt. Ce terrain de près de 6 hectares est occupé par des jeunes opposants. Le spectre d'une expulsion s'éloigne avec l'entrée en vigueur de la trêve hivernale.

Ce sont deux visions opposées de l'écologie qui s'affrontent dans le quartier dijonnais des Lentillères à Dijon. D'un côté, il y a la mairie avec son projet d'éco-quartier. L'ensemble s'étendrait sur 19 hectares, la Ville veut y construire des logements, des bureaux et y aménager quelques jardins municipaux. De l'autre côté, il y a les défenseurs des jardins potagers collectifs et ouverts à tous. Ils s'étendent sur six hectares et sont entretenus actuellement par de jeunes opposants. Des légumes y sont cultivés et vendus à petits prix. Un site autogéré illégalement sur des terrains appartenant à la municipalité. Sur ce site, se trouvent également des maisons, certaines ont été détruites, justement en vue de préparer le terrain du futur éco-quartier, d'autres sont vides, enfin pas vraiment, puisque des squatteurs investissent activement les lieux. Parmi ces squatteurs, une jeune femme, qu'on appelera "Noémie", un faux prénom, pour préserver son anonymat. Elle occupe une maison vide avec trois autres copines depuis deux semaines.

Une squatteuse des Lentillères à Dijon

►►► EN SAVOIR PLUS  |  LE QUARTIER DES LENTILLÈRES