Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Que faire après les démantèlements de campements de Roms ?

mardi 1 octobre 2013 à 9:00 - Mis à jour le mercredi 2 octobre 2013 à 9:00 Par Bénédicte Courret, France Bleu Nord

Que faire après les démantèlements de campements de Roms ? Martine Aubry a convié les maires de l'agglomération de Lille ce mercredi sur le sujet. La question est encore plus sensible après les évacuations successives de plusieurs campements importants ces dernières semaines dans l'agglomération lilloise. Plusieurs associations s'inquiètent de voir les familles de Roms contraintes à dormir dehors.

L'évacuation du camp de Lille-sud le 18 septembre 2013
L'évacuation du camp de Lille-sud le 18 septembre 2013 © Patrick James - Maxppp

Après le retour volontaire de 64 personnes en Roumanie par avion depuis l'aéroport de Lesquin ce mardi, et les démantèlements successifs de plusieurs campements roms dans l'agglomération de Lille, les maires de la métropole lilloise se retrouvent ce mercredi autour d'une même table pour évoquer la question des Roms. Ils sont environ 3.000 Roms dans l'agglomération de Lille.

"Il est temps de parler humainement de cette situation." (Gérard Vignoble, maire de Wasquehal)

Gérard Vignoble, maire de Wasquehal était l'invité de France Bleu Nord ce mercredi. Il sera présent à la réunion. Au lendemain de l'évacuation finale du campement de Roms de Lille-sud, il a adressé un courrier à François Hollande. Dans ce courrier, dont une copie a été transmise à l'AFP, l'ancien parlementaire nordiste s'inquiète : "Le climat généré par cette situation extrêmement difficile est épouvantable et dangereux. Il pousse les citoyens à des positionnements radicaux et tout en opposition."

Gérard Vignoble, maire UDI de Wasquehal : "Il est temps de parler humainement de cette situation".

 

"Le problème se déplace de ville en ville..." (Gérard Vignoble, maire de Wasquehal)

Gérard Vignoble Wasquehal - Maxppp
Gérard Vignoble Wasquehal © Maxppp

Dans son courrier, Gérard Vignoble conclut en interpellant le chef de l'État : "J'ai dû comme d'autres maires (...) demander l'évacuation de familles. Mais une telle démarche une fois aboutie ne me procure aucune satisfaction. (...) Le problème se déplace de ville en ville... jusque quand ?". Pour lui, la solution doit venir du gouvernement, voire de l'Europe.

 

Martine Aubry organise cette réunion à la communauté urbaine de Lille, après une accélération des démantèlements de campements . Après celui de Lille-sud, c'était au tour de Roubaix. Le le camp du Galon-d'Eau a été vidé de ses habitants vendredi dernier.

Démantèlement d'un camp de Rom à Roubaix dans le Nord - Maxppp
Démantèlement d'un camp de Rom à Roubaix dans le Nord © Maxppp

Trop peu de relogement

À Roubaix justement, deux collectifs qui viennent en aide aux Roms lancent un SOS. Une circulaire du 26 août 2012 prévoit l'accompagnement social des Roms expulsés des campements illicites. Dans l'agglomération lilloise, ces évacuations de campements sont effectuées alors que très peu de solutions de relogement sont proposées, trois solutions pour une trentaine de familles selon eux.

Que faire après le démantèlement des camps de Roms ?

Après les démantèlements, beaucoup de caravanes se retrouvent en fourrière, contraignant les familles à dormir dehors .

Roms caravanes Lille évacuation démantèlement campement camps - Radio France
Roms caravanes Lille évacuation démantèlement campement camps © Radio France - - Antoine Sabbagh

"C’est incroyable qu’on ose évacuer en sachant qu’on met des gens à la rue." (Collectif de solidarité avec les Roms de Roubaix)

Les membres du collectif de solidarité avec les Roms de Roubaix ne décolèrent pas. À l'image de Hugues, persuadé qu'une "chasse aux caravanes" est lancée.

Hugues, collectif de solidarité avec les Roms de Roubaix : "On observe une volonté de faire la chasse aux caravanes."

Les associations appellent les citoyens à envoyer un mail à la mairie de Roubaix pour dire leur indignation face à ces expulsions, et à venir faire des dons au collectif roubaisien pour aider les Roms.

Quelle école pour les enfants roms ?

Pierre Boisseleau, enseignant "mobile " pour les Roms était également l'invité de France Bleu Nord ce mercredi. Il se déplace dans la métropole lilloise dans un camion aménagé en salle de classe.

Roms enfant école camion Nord - Radio France
Roms enfant école camion Nord © Radio France - - Mathilde Lemaire
Roms enfant école camion Nord - Radio France
Roms enfant école camion Nord © Radio France - - Mathilde Lemaire

Il est missionné par l'Éducation Nationale pour donner des cours à ceux qu'il appelle les "Roms migrants". Les évacuations de campements perturbent énormément la scolarité des enfants.

P. Boisseleau, enseignant pour des enfants roms dans la métropole lilloise:"Rien ne vaut l'école pour intégrer les enfants."

Voir aussi : Le plus France Info > Scolarisation des enfants roms : des camions-écoles dans le Nord.