Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Que faire de son chat pendant l'été en Franche Comté ?

lundi 11 août 2014 à 10:34 Par Joanna Yakin, France Bleu Besançon

Chaque été c'est le même casse-tête, au moment des vacances les propriétaires d'animaux ne savent pas à qui confier leur animal. Il existe pourtant bel et bien des solutions.

Chats (Paris)
Chats (Paris) © MaxPPP

Chaque année cent mille animaux sont abandonnés par leurs maîtres. Parmi ces cent mille chiens et chats abandonnés, soixante mille le sont pendant l'été.

La SPA, déjà saturée, ne peut pas accueillir tous ces animaux parfois retrouvés sur les bords des routes. Alors comment faire si l'on doit partir en vacances ?

A Lure, en Haute Saône, il existe une "pension pour chats". Le Clos Willy est situé au fond d'un jardin et dispose de boxs individuels et d'un enclos sécurisé. Martine Moyse est la directrice des lieux:

"Je les [les chats ndlr.] vois au moins trois fois par jour, sinon bien plus, je les sors, je vois leur comportement, s'ils se supportent je les laisse entre eux." —Martine Moyse

La prestation comprend une assurance et la pension dispose d'un vétérinaire référent. Autre possibilité, faire appel à un particulier. Le site internet animaute.fr met en relation les propriétaires de chats et chiens avec des familles d’accueils proches. Une centaine de familles d'accueil potentielles y sont inscrites en Haute Saône et 400 dans le Doubs. Olivier Tondusson le directeur du site:

"Nous assurons les gardes en cas d'accident majeur avec une responsabilité civile professionnelle". —Olivier Tondusson

 

Le reportage de Jean-François Fernandez.