Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quel avenir pour le squat des Beaux-arts ?

-
Par , France Bleu Hérault

Le squat Utopia003, situé dans le quartier des Beaux-arts, est sous la menace d'une expulsion après l'arrêté préfectoral de septembre 2018. Ce vendredi, l'association Luttopia, coordinateur et gérant du squat, est convoquée par la préfecture pour entamer des discussions.

Le squat Utopia003 est installé depuis 2016 dans les anciens bureaux des archives départementales de Montpellier
Le squat Utopia003 est installé depuis 2016 dans les anciens bureaux des archives départementales de Montpellier - Luttopia

Situé dans le quartier des Beaux-arts, le squat Utopia 003 est géré par l'association Luttopia. Depuis septembre 2018, un arrêté préfectoral permet d'expulser à tout moment les logeurs. Ce vendredi, un rendez-vous avec la préfecture est prévu pour entamer des discussions.

A l'abandon depuis plusieurs années, l'ancien bâtiment des archives départementales est occupé depuis 2016 par plus de 200 hommes, femmes, enfants, sans logement. En difficulté financière, mis à la rue, en situation irrégulière, ou face à des problèmes administratifs, ils sont pris en charge par Luttopia pour les aider et les accompagner.

Un soutien important pour ces 230 personnes, dont une quinzaine de familles. Dans cet immeuble de sept étages, tout est parfaitement organisé. Electricité, salles d'eau, coin cuisine, les migrants ou sans abris ont un semblant de vie grâce à la gestion de l'association. 

Luttopia est un collectif de lutte contre la misère et la précarité. Installé sur Montpellier depuis avril 2014, cette association aide les plus démunis en assurant une aide alimentaire et d’hygiène. En coordination avec le Secours populaire, la Ligue des Droits de l'homme ou encore le Secours catholique.

Des discussions pour éviter l'expulsion immédiate

En février dernier, le préfet de l'Hérault Jacques Witkowski annonce que sept squats font l’objet d’un "commandement à évacuer". Le 31 août, celui de Bouisson-Bertrand est évacué. La question autour d'Utopia003 est alors posée. 

Les discussions avec la préfecture commencent aujourd'hui, et elles ne doivent pas se concentrer uniquement autour de l'argent pour Gwendal, coordinatrice de l'association. "C'est pas les migrants qui coûtent de l'argent à l'Etat, la preuve, ils sont en squat, ils ne sont pas pris en charge pas l'argent public".

Pour Gwendal, coordinatrice de l'association, le financement n'est pas le centre des problèmes

La grande majorité des occupants ont un travail, 80% d'entre eux d'après Jonathan, co-président de Luttopia. Impliqués aussi dans la vie sociale et humanitaire de la ville, certains sont aussi bénévoles aux Secours populaires. 

L'association n'a pour autant pas l'objectif de maintenir le squat indéfiniment. Alors que certains riverains se plaignent pour de supposées nuisances, Gwendal et Jonathan, demandent la réquisition de bâtiments publics vacants pour procéder à la mise à l'abri de tous, avant de quitter les lieux. 

Gwendal, coordinatrice de Luttopia, attend des solutions concrètes

Avec le changement de municipalité, les interrogations sont nombreuses. Le rendez-vous d'aujourd'hui devrait apporter un début de réponse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess