Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quel déconfinement pour les plages corses ?

-
Par , , France Bleu RCFM

La réouverture des plages se prépare en Corse. 60 communes (30 en Corse du Sud, autant en Haute-Corse) seraient prêtes à sauter le pas. Si les conditions sanitaires le permettent.

La plage de Mare e Sole sur le golfe d'Ajaccio
La plage de Mare e Sole sur le golfe d'Ajaccio © Maxppp - Pierre Antoine Fournil

Quelles plages pourront rouvrir, et dans quelles conditions ?
C'est ce qui est en discussion en ce moment entre les maires insulaires et les préfets. C'est notamment la distance entre les plagistes et la surveillance des lieux qui posent problème. Pour rester au plus près des réalités, en Corse-du-Sud, les intercommunalités vont réaliser des cahiers de charges : « _Nous allons travailler ensemble, par bassin de vie. Les documents seront prêts pour la semaine prochaine_, le préfet pourra alors trancher », précise Joselyne Fazi, président de l'association des maires de Corse-du-Sud.

Certains maires comme celui de Pietrosella, Jean Baptiste Luccioni propose de classer les plages en trois catégories : « les toutes petites criques où le risque de promiscuité est important, ensuite les plages où l'on accepterait un usage dynamique et enfin les grandes plages où une situation statique serait envisageable en respectant les distances ».

Le problème, ce n'est pas la plage...

Le préfet de Corse n'est fermé à aucune proposition : « ce n'est pas la plage le problème, c'est la fréquentation, le risque de rassemblement dans le cadre de la circulation du coronavirus », explique Franck Robine, « les maires s'interrogent aussi sur le type d'activités à autoriser. On peut, par exemple, imaginer la possibilité d'interdire les pique-niques et les barbecues, à la nuit tombée ».

La plage de Cala d'Orzu
La plage de Cala d'Orzu © Maxppp - Pierre Antoine Fournil

Tout le monde attend avec impatience la réouverture des plages. Des simples citoyens-usagers en passant par les sportifs accomplis... mais surtout les professionnels du tourisme. Par exemple à Palombaggia, commune de Porto-Vecchio. Là-bas, le maire Georges Mela, entend bien rouvrir les plages au plus vite. Pour Marc Terrazzoni, propriétaire de paillote, la décison doit être prise rapidement : « nous avons au moins 3 semaines à un mois de montage pour nos établissements. Il faudrait qu'on ait l'autorisation de monter nos structures maintenant, si l'on veut être prêt à la fin du mois de juin », précise Marc Terrazzoni.

Quoi qu'il soit, aucune décision ne sera prise par les préfets, pas avant la semaine prochaine, en tous cas.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu