Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Quelle image avez-vous de la vieillesse ? Les Meurthe-et-Mosellans appelés à une consultation citoyenne

mercredi 26 décembre 2018 à 18:27 Par Thierry Colin, France Bleu Sud Lorraine

Les Meurthe-et-Mosellans sont invités à donner leur avis sur les aînés. Une consultation citoyenne lancée par le conseil départemental en amont des assises de l’autonomie à Nancy. Une consultation citoyenne où chacun peut s’exprimer.

La ministre de la Solidarité et de la Santé, Agnès Buzyn, discute avec le résidant d'un Ehpad à Nancy.
La ministre de la Solidarité et de la Santé, Agnès Buzyn, discute avec le résidant d'un Ehpad à Nancy. © Radio France - Thierry Colin

Meurthe-et-Moselle, France

La personne âgée est-elle une personne fragile qui a besoin d’être aidée tous les jours ? Comment mieux vieillir ? Comment accompagner au mieux les séniors ? Le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle lance une consultation citoyenne sur internet : 12 questions pour connaitre l'image que vous avez des personnes âgées. 

Un questionnaire qui prend moins d'une dizaine de minutes à remplir et ouvert à tous, où chacun peut donner ses priorités : 

  • le logement 
  • le regard sur le vieillissement, 
  • les soins 
  • les transports 

Un questionnaire qui vient en écho à la consultation nationale sur les aînés lancée par la ministre de la santé, Agnès Buzyn, et qui n'a rien à voir avec la consultation des "gilets jaunes". 

Les chiffres clés du ministère de la Santé.  - Aucun(e)
Les chiffres clés du ministère de la Santé. - DR - Ministère de la Santé.

Une consultation bienvenue, mais le financement est important pour la vice-présidente du conseil départemental de la citoyenneté et de l'autonomie, Marie-Thérèse Andreux, qui prévient : «Il ne faudrait pas que les assises, les 5 et 6 février 2019, donnent l'impression qu'on est dans l'adaptation de la pénurie. Le problème est un problème éthique : savoir si on a encore le droit d'exister quand on est une personne âgée».

La question de la perception que nous avons des personnes âgées

Cette consultation est une photographie intéressante du regard que chacun porte sur la vieillesse pour la directrice de l'autonomie au conseil départemental de Meurthe et Moselle, Marie-Annick Helfer : «L’idée c’est de poser la question de la perception que nous avons des personnes âgées dans notre société. Une personne âgée ne doit pas être considérée comme une charge. La voix des plus jeunes est aussi importante : comment voient-ils aujourd'hui la personne âgée, mais aussi est-ce qu'on est disposé à participer financièrement à son accompagnement»

6000 personnes âgées dans des Ehpad

Le département de Meurthe-et-Moselle consacre 100 millions d'euros par an aux personnes âgées dépendantes, des personnes accompagnées par 5000 professionnels. 

Une personne sur cinq a plus de 60 ans en Meurthe-et-Moselle et 15 000 personnes sont considérées en perte d'autonomie, dont 9 000 aidées à domicile et 6 000 accueillies en établissement spécialisé, type Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). 

Un débat sur l'autonomie en févier à Nancy

Qui doit payer en priorité les aides apportées aux personnes âgées ? Aujourd’hui, l’allocation personnalisée d’autonomie n’est pas récupérable sur l’héritage. Cela vous semble-t-il juste ? Ce questionnaire pour lancer le débat sur une question de société sera analysé au cours des assises départementales sur l’autonomie au conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, les 5 et 6 février 2019. La première journée est ouverte à tous, la seconde réservée aux professionnels et spécialistes de la question.