Société

Quelle sécurité pour la fête foraine de Nantes ?

Par Rosalie Lafarge, France Bleu Loire Océan jeudi 1 septembre 2016 à 19:08

La fête foraine de Nantes ouvre ses portes ce samedi et jusqu'au dimanche 2 octobre
La fête foraine de Nantes ouvre ses portes ce samedi et jusqu'au dimanche 2 octobre © Radio France - Rosalie Lafarge

Du 3 septembre au 2 octobre, se tient la fête foraine de Nantes. S'il n'a jamais été question de l'annuler, l'évènement doit évidemment être sécurisé. La mairie promet des patrouilles de police régulières, deux agents de sécurité privé ainsi qu'un dispositif physique de sécurité aux entrées.

Barbe-à-papa, manège et stands de jeu : la fête foraine de Nantes vous attend dès ce samedi et jusqu'au dimanche 2 octobre. Un mois d'animation sur les cours Saint-Pierre et Saint-André, avec des nouveautés : un train fantôme King Kong ou encore le "Méga extrem" qui vous fera tourner à 360 degrés.

Près de 120 attractions en tout : voilà qui devrait attirer du monde. En général, les quatre semaines de fête foraine attirent des dizaines de milliers de personnes d'après les forains, même si aucun comptage officiel n'a jamais été fait.

"Il y aura des gros blocs à l'entrée"

Il va donc y avoir foule, une foule qui s'amuse. Et pour Eliane, cela fait de la fête foraine une cible potentielle des terroristes. On ne croisera pas cette Nantaise de 59 ans dans les allées : "j'éviterai, _assure Eliane, j'évite quand même les endroits où il y a beaucoup de monde et je conseille la même chose à mes enfants et à tout le monde, on essaie de vivre normalement, mais avec la peur au ventre tout de même"_.

Un discours difficile à entendre pour Virginie qui installe son stand de jeux Cours Saint-Pierre. "On compte sur les Nantais pour ne pas avoir peur. Il y aura tout ce qu'il faut niveau sécurité, _promet la jeune femme, la municipalité s'est bien occupé de tout ça et va installer de gros blocs à l'entrée pour que rien ne puisse passer. Il y aura aussi beaucoup de contrôles, beaucoup de policiers. Normalement, il n'y a rien à craindre"._

Des patrouilles régulières

La mairie évoque effectivement un dispositif de sécurité "adapté", avec des patrouilles de police régulières et deux agents d'une société privée, ainsi que ce dispositif de sécurité physique pour restreindre les accès. Les forains mettent également en place leurs propres mesures.

"On essaie de contenir le flux de personnes qui passent dans les deux allées principales, _explique Jean-Stéphane Petit, industriel forain, d'éviter que les gens ne se perdent dans les caravanes. Donc on fait en sorte que tout soit clôturé et qu'il n'y ait que les grands axes pour atteindre les stands_".

Une vigilance accrue

"La mairie nous a également donné une note pour nous demander d'être vigilants, _poursuit Jean-Stéphane Petit, de repérer des sacs oubliés ou des personnes au comportement bizarre. Mais même avant les attentats, on a toujours fait très attention, à nous comme à nos clients. On jette un œil à tout ce qui se passe. On est dans les stands, au contact des gens, on les voit passer, donc on est toujours en alerte. Mais vous voyez, cet été, dans toute les foires, il n'y a eu aucun souci et il n'y a pas de raison qu'il y en ait cette fois ci"._

Des dispositifs de sécurité physiques seront installés aux entrées de la fête foraine - Radio France
Des dispositifs de sécurité physiques seront installés aux entrées de la fête foraine © Radio France - Rosalie Lafarge