Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quelles actions contre les violences sexuelles dans les fédérations sportives bretonnes ?

Comment prévenir les violences sexuelles dans le milieu du sport ou sensibiliser les encadrants et athlètes à ces questions ? En Bretagne, plusieurs cas d'agressions ont été recensés ces dernières années, et certains sports se sont déjà attelés à un renforcement des contrôles.

Certaines fédérations sportives ont renforcé les contrôles ces dernières années
Certaines fédérations sportives ont renforcé les contrôles ces dernières années © Maxppp - FRANCOIS DESTOC/LE TELEGRAMME

La question des violences sexuelles dans le milieu du sport en plein débat : après la multiplication des témoignages de sportifs victimes d'agression sexuelle voire de viols, les différentes fédérations s'interrogent sur les mesures à mettre en place

Une vigilance accrue 

"Le contexte actuel fait qu'on est encore plus vigilant", explique un responsable de la Ligue de tennis en Bretagne. Au niveau national, la question était d'ailleurs à l'ordre du jour d'une réunion de la Fédération ce jeudi. Un partenariat va être mis en place avec l'association Rebond pour renforcer les actions de prévention et de sensibilisation, mais aussi pour soutenir les victimes potentielles financièrement dans leurs démarches judiciaires. 

Dans le Finistère, plusieurs cas ont été signalés ces dernières années. Les comités départementaux qui en sont informés remontent alors l'information à leur fédérations. Les clubs eux-mêmes s'en chargent parfois. A Brest, un ex-entraineur condamné pour des agressions sexuelles était ainsi toujours en contact avec des mineurs en tant que joueur : il a finalement vu sa licence dans son club suspendue pour éviter qu'il soit au contact de mineurs.

Des chartes d'honorabilité existent déjà, mais certaines ligues, comme celle de ping-pong ou de natation, vont plus loin et interdisent aux encadrants de se trouver seuls avec les sportifs, à part pour les transports dans certains cas. "Le souci, c'est que certains clubs ne le respectent pas dans les faits pour des questions budgétaires", souffle un responsable de Ligue.

Des contrôles difficiles pour les bénévoles

Si les encadrants professionnels doivent obligatoirement avoir un casier judiciaire vierge pour obtenir leur carte professionnelle, la vérification des antécédents des bénévoles est plus aléatoire. "Il faudrait voir comment on peut mettre en place davantage de contrôles, mais c'est chronophage pour des présidents de clubs et de ligues qui sont souvent eux-mêmes bénévoles !", lance un responsable de Ligue de ping-pong en Bretagne. 

La justice condamne parfois sans prévenir les clubs, il faut une meilleure transmission de l'information !

"Cela fait des années qu'on a mis des sécurités en place, que nos jeunes voyagent en groupe pour éviter ces risques, lance le responsable d'un comité départemental de natation en Bretagne. _On veut protéger nos jeunes mais il faut nous en donner les moyens_"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu