Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Quelles perturbations, ce mardi, dans la Loire et la Haute-Loire ?

lundi 8 octobre 2018 à 22:09 Par Florian Cazzola, France Bleu Saint-Étienne Loire

En raison d'un appel à la grève de la CGT, Force Ouvrière et Solidaires, plusieurs services publics seront perturbés, ce mardi, dans la Loire et en Haute-Loire.

Rassemblement contre le projet de loi sur la réforme du travail, en 2016 à Saint-Etienne
Rassemblement contre le projet de loi sur la réforme du travail, en 2016 à Saint-Etienne © Maxppp - FREDERIC CHAMBERT

Loire, France

C'est la première grosse mobilisation de cette rentrée. La CGT, Force Ouvrière et Solidaires appellent à une grève nationale et interprofessionnelle pour protester contre la politique "idéologique" du gouvernement et "la casse des droits collectifs".

Les transports peu touchés par la grève

Si la circulation des tramways et de certains bus stéphanois sera perturbée, en raison du cortège de manifestants qui partira de la Bourse du Travail, ce mardi à 10 heures, le reste du réseau n'est pas touché. Aucun préavis n'a été déposé par les agents de la STAS. Tout comme à Roannes, où les bus du réseau STAR rouleront normalement. En Haute-Loire, au Puy-en-Velay, les usagers devront prendre leur mal en patience, ce mardi matin. Toutes les lignes seront retardées, en raison du rassemblement, place Michelet. 

Du côté de la SNCF, les perturbations seront "mineures" annonce le groupe. Les TGV et les Intercités circuleront donc normalement. En revanche, certaines lignes de TER sont plus touchées. Seuls 2 trains sur 3 desserviront Roanne depuis Saint-Etienne. Comptez 3 TER, ce mardi entre Saint-Etienne et Saint-Chamond, contre 11 habituellement. Des cars de substitution sont néanmoins mis en place par la SNCF. 

Quant aux transports scolaires en Haute-Loire et dans la Loire, ils rouleront normalement, ce mardi. 

19 cantines et 1 crèche fermées

Sans surprise, les plus grosses perturbations dans le secteur de l'éducation auront lieu dans la capitale de la Loire. Dans trois écoles, Monthieu, Métare Réjaillère et Chavanelle, un service minimum d'accueil est mis en place, tout comme à l'école Michelet, au Puy-en-Velay. 

En ce qui concerne les cantines des écoles maternelles et primaires, 19 d'entre elles seront fermées, ce mardi à Saint-Etienne. 

  • Ecole maternelle Alma 
  • Ecole maternelle et élémentaire Beaulieu
  • Ecole maternelle Berkeley
  • Ecole maternelle et élémentaire Rosa Parks
  • Ecole maternelle et élémentaire Gaspard Monge  
  • Ecole élémentaire Jacquard
  • Ecole élémentaire Francs Macons
  • Ecole maternelle et élémentaire Metare Cottencière
  • Ecole maternelle et élémentaire Metare Rejaillère
  • Ecole maternelle et élémentaire Montat
  • Ecole maternelle et élémentaire Montaud
  • Ecole maternelle et élémentaire Monthieu
  • Ecole maternelle et élémentaire Ovides
  • Ecole maternelle Richelandière
  • Ecole maternelle Rivière
  • Ecole maternelle Champagne
  • Ecole maternelle et élémentaire Solaure
  • Ecole maternelle et élémentaire Soleil
  • Ecole maternelle et élémentaire Vivaraize

.

Du côté des crèches, à Saint-Etienne, celle de Jean Macé sera fermée, ce mardi. Six autres ( Ribambelle, Comédie, Les petits manuchards, Tom pouce, Saint Saëns et P'tits loups) fonctionneront partiellement. Aucune perturbation n'est pour le moment signalée dans les autres communes ligériennes et altiligériennes. La bibliothèque universitaire Jean Monnet pourrait elle aussi être concernée par les grèves.