Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Quelles solutions d’urgence pour faire face à la crise des déchets en Corse ?

vendredi 27 avril 2018 à 18:53 Par Christophe Giudicelli, Marion Galland et Olivier Castel, France Bleu RCFM

Alors que la crise des déchets se poursuit en Corse, du côté des intercommunalités on envisage des solutions d’urgence. Appel au civisme de la population et ouverture temporaire d’anciennes décharges sont envisagés

Crise des déchets en Corse de 2018, les ordures commencent à s'entasser
Crise des déchets en Corse de 2018, les ordures commencent à s'entasser © Radio France - Christophe Giudicelli

Corse, France

Laurent Marcangeli, le président de la Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien a demandé à la préfecture de pouvoir réquisitionner l’ancienne décharge de St Antoine pour accueillir temporairement les déchets. Il espère aussi que"des prises de conscience vont se manifester sur ce dossier des déchets." Pour lui, "aucune solution nouvelle n’a été apportée depuis la crise de 2015." 

Crise des déchets en Corse: Laurent Marcangeli

Des réquisitions qui ne sont pas envisagées selon la déclaration du préfet de Corse Bernard Schmeltz sur France Bleu RCFM, qui n’envisage non plus le recours à la force publique pour débloquer les centres d'enfouissement.

Jean Charles Orsucci, le maire de la commune de Bonifacio ne laissera pas les ordures s’entasser dans les rues: "si demain la communauté de communes n’a plus les moyen de les ramasser, j’effectuerais l’évacuation de ses déchets que j’entreposerais le temps qu’il faut sur un terrain communal. Dans tous les cas de figure je serai poursuivi pour des questions de salubrité publique parce que les déchets vont causer des problèmes intra-muros, soit je serai poursuivi pour avoir entreposer des déchets sans autorisation." Je préfère choisir la seconde solution c’est la moins mauvaise."

Crise des déchets en Corse: Jean Charles Orsucci, maire de Bonifacio

Pour Gilles Simeoni, la solution d’urgence c’est le dialogue

Pour Gilles Simeoni le président de l’exécutif, la solution d’urgence est de « _débloquer la situation en renouant le dialogue avec Prunelli et Viggianello. Aujourd’hui ceux qui accueillent des ordures veulent être certains qu’ils ne le feront plus à partir de 2021_, avant de rajouter que « si à court terme, les centres ne rouvrent pas, il faudra peut-être chercher à transporter les déchets, mais cela est assez difficile au niveau juridique et coûteux financièrement ».

Crise des déchets en Corse: Gilles Simeoni