Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Question du jour : pourquoi un collectif contre l’extrême-droite à Toulouse ?

-
Par France Bleu Occitanie

Jean-François Mignard, le président d'honneur de la Ligue des Droits de l'Homme à Toulouse, répond à la question du jour.

image par défaut

À Toulouse, une vingtaine de partis, d'associations ou syndicats rejoignent le collectif qui manifeste sur le Pont-Neuf ce 17 octobre 2013. Pour le président d'honneur de la Ligue des droits de l'Homme à Toulouse, "la question concernant l'extrême-droite et de ses idées se pose aujourd'hui de façon encore plus urgente que cela a pu être le cas les années précédentes" .

Jean-François Mignard pointe "le résultat des élections le week-end dernier" , à Brignoles pour la cantonale partielle. "Plus largement, les discours, la banalisation d'idées qui sont des idées d'exclusion et de xénophobie" , inquiètent le président d'honneur.

Selon lui, ces idées *"sont en train de gagner le pays et appellent une union la plus large possible pour à la fois lutter contre ces idées-là mais aussi pour montrer que les valeurs sur lesquelles sont fondées la République* […] sont des valeurs d'avenir" ** . Pour lui, c'est la base de l'initiative de création de ce collectif.

"La question de l'extrême-droite se pose aujourd'hui de façon encore plus urgente"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess