Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Qui pour courir plus vite que Kilian Jornet sur l'Ultra Trail du Mont Blanc 2018 ?

vendredi 31 août 2018 à 6:35 Par Marie Ameline, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Depuis quinze ans, il règne en maître absolu sur l'ultra-trail et le ski-alpinisme. De retour de blessure, Kilian Jornet paraît en pleine forme pour aller chercher une 4ème victoire sur l'UTMB. Mais un Américain pourrait lui voler la vedette : Jim Walmsley, l'homme le plus rapide du moment.

Killian Jornet, l'ultra-terrestre, a déjà gagné l'UTMB à 3 reprises
Killian Jornet, l'ultra-terrestre, a déjà gagné l'UTMB à 3 reprises - Franck Oddoux

Chamonix, France

C'est le sommet mondial du trail !

Ce vendredi soir à 18h sera donné au centre de Chamonix le départ de la 16e édition de l'Ultra Trail du Mont Blanc (UTMB). Avec 171 km de course, sur trois pays, France, Suisse, Italie, l'Ultra Trail du Mont Blanc s'apparente à un tour du massif du Mont-Blanc avec 10.000 mètres de dénivelé positif à parcourir en moins de 46h30 min. L'an passé, le Français François D'Haène était descendu sous la barre des 20h, 19h01.

Des coureurs triés sur le volet

2.300 compétiteurs venus du monde entier s'aligneront au départ, des coureurs triés sur le volet, puisque chacun doit engranger un certain nombre de points sur des courses qualificatives pour pouvoir participer.

Le coureur catalan Kilian Jornet, surnommé "l'ultra-terrestre", déjà vainqueur trois fois de l'UTMB, et qui, entre autres, a enchaîné l'an dernier deux ascensions de l'Everest, reste malgré son retour de blessure le grand favori cette année, même si l'Américain Jim Walmsley, 5e l'an dernier, pourrait le pousser dans ses retranchements.