Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Qui sont les prêtres traditionalistes, en rupture avec le Vatican, qui viendront à Pontmain le 13 mars ?

-
Par , France Bleu Mayenne

L'évêque de Laval vient d'autoriser une messe en la basilique de Pontmain qui réunira 328 membres de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, le 13 mars. Une société de prêtres traditionalistes en conflit depuis des décennies avec le Vatican.

La Basilique Notre Dame de l’Espérance de Pontmain
La Basilique Notre Dame de l’Espérance de Pontmain © Maxppp - Marc OLLIVIER

Le samedi 13 mars, une nouvelle messe sera donnée dans la basilique de Pontmain pour célébrer les 150 ans de l'Apparition de la Vierge, dans la cité mariale du Nord-Mayenne. Elle réunira près de 328 membres de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, une société de prêtres en rupture de communion avec le Pape. "Mgr Thierry Scherrer, évêque de Laval, a exceptionnellement donné son autorisation pour qu'une messe puisse être célébrée (...) dans le respect des normes sanitaires en vigueur" écrit le diocèse de Laval dans un communiqué. 

Des célébrations autorisées malgré les relations conflictuelles entre la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X et le Vatican. Cette société a été créée en 1970, par Monseigneur Marcel Lefebvre. En 1975, ce dernier a consacré quatre prêtres sans la permission du Saint-Siège. C'est le premier point de rupture avec Rome. Aussi, plusieurs de ces membres ne reconnaissent toujours pas aujourd'hui le Concile Vatican II (1962-1965). On les dit proches de l'extrême droite et de la Famille Le Pen notamment. 

Traditionalistes voire intégristes

La Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X s'est repliée sur elle-même au fil des années, même si les relations s’étaient réchauffées pendant le pontificat de Benoît XVI. "Ce sont des intégristes qui ont été réconciliés avec l'Église catholique avec Benoît XVI il y a une dizaine d'années. Ils sont traditionalistes mais pas exclus de l'Église catholique" explique Odon Vallet, célèbre historien des religions. D'après ce dernier, le choix de Pontmain en Mayenne pour accueillir les membres de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X est tout sauf le fruit du hasard. 

"Pontmain a toujours été très lié à la politique. Le meilleur exemple, c'est que pour le 150e anniversaire de l'Apparition de la Vierge en janvier dernier, il y a eu des interventions importantes de prêtres, de supérieurs de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrié basée en Mayenne [à Chéméré-le-Roi, ndlr] dont le fondateur est le fils du Colonel Hervé de Blignières, ancien chef d'état-major de l'OAS à la fin de la guerre d'Algérie. De la même façon qu'il y a en Mayenne la Fraternité Saint-Martin, donc on est toujours à la limite "traditionnalisme-intégrisme". Et ce n'est pas étonnant qu'on veuille récupérer un pèlerinage important comme celui de Pontmain, avec il faut le dire un certain vieillissement de la spiritualité là-bas, qu'ils veulent rajeunir" poursuit Odon Vallet. 

Malgré les tensions intestines entre la papauté et la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, l'évêque de Laval ne devrait pas s'attirer les foudres de Rome estime l'historien des religions. "Le Pape François, qui est tout le contraire d'un traditionaliste et d'un conservateur, ne souhaite pas ranimer les vieilles querelles. Il a ouvert de nouveaux espaces de dialogues avec eux" déclare Odon Vallet. "Vous savez l'évêque de Laval est comme tous les évêques de France actuellement : il manque de prêtres, le diocèse rencontre des difficultés, surtout avec le covid. À cause du virus il y a entre 20 et 30% de catholiques en moins dans les églises. Donc on ne peut pas, lorsque l'on est évêque d'un diocèse se séparer de Pontmain" termine Odon Vallet. 

Contacté, le diocèse de Laval n'a pas encore répondu à nos sollicitations. Cette messe, le samedi 13 mars, rassemblera 328 personnes. "Ces places dont déjà toutes réservées" explique-t-il dans le communiqué.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess