Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quimper : le projet des nouvelles halles adopté en conseil municipal

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Le projet de déménagent des Halles Saint-François de Quimper a été adopté ce jeudi soir lors d'un conseil municipal extraordinaire.

Les manifestants ont accueilli les membres du conseil municipal sous les huées
Les manifestants ont accueilli les membres du conseil municipal sous les huées © Radio France

Les Halles Saint-François de Quimper vont déménager. La décision a été prise lors d'un conseil municipal extraordinaire ce jeudi soir, à 37 voix contre 12 sur 49 votants. Même s'il n'y avait pas réellement de suspens autour de cette décision, Isabelle Assih a voulu rassurer les Quimpérois autour de ce projet fortement contesté "sans doute le plus difficile de la mandature", a-t-elle constaté. 

Plusieurs scénarios ont été envisagés, finalement c'est le scénario numéro 2 qui a été retenu : une rénovation de la charpente des halles actuelles qui formeront un espace ouvert pour accueillir terrasses, concerts et autres manifestations et la création de nouvelles "halles gourmandes" sur la zone de la Glacière entre la rue de la providence et le Steir. Ce projet coutera 10 millions d'euros, 6 millions pour la construction des nouvelles halles et 4 millions d'euros pour la restaurations des halles actuelles. Les travaux dureront 4 à 5 ans.

Un projet contesté

La tenue de ce conseil avait réuni une centaine de manifestants devant le parc des expositions à Quimper. Principalement des commerçants quimpérois et des usagers des halles. Ils regrettent de ne pas avoir été consultés correctement et exigent un nouveau référendum. Ludovic Jolivet, ancien maire de Quimper, dénonce "un débat tronqué". Les critiques sont nombreuses : manque d'étude pour mener à bien ce projet, nouvelles halles prévues en zone inondable, impacts négatifs sur les commerces de la place Saint-François, etc. "Ce soir personne n’a gagné personne n’a perdu, je viendrais à la rencontre rencontre des commerçants des halles dès demain", a signalé la maire pour conclure le débat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess