Société

À Quimper, les points-relais sont envahis de colis à l'approche de Noël

Par Paul Bohec, France Bleu Breizh Izel mardi 20 décembre 2016 à 6:00

Le camion de livraison est rempli de cartons à distribuer dans les points-relais de la ville
Le camion de livraison est rempli de cartons à distribuer dans les points-relais de la ville © Radio France - Paul Bohec

À quelques jours de Noël, la dizaine de points-relais de la ville est assaillie par les colis. Une vague de cartons déferle tous les jours dans les commerces, une habitude à cette période de l'année.

"Je transporte 130 à 140 cartons aujourd'hui, c'est presque trois fois plus que d'habitude" confie Tristan. Le livreur vient de s'arrêter à l'épicerie d'Aurélie pour y déposer quelques dizaines de colis. La gérante fait partie du réseau des points-relais depuis plus de trois ans et pour elle, c'est un moyen de faire connaître sa boutique. "J'ai gagné des clients grâce à ça qui sont devenus des fidèles. Après, c'est vrai qu'il y a le risque que certains ne viennent que pour retirer leur colis" avoue-t-elle. Pas de souci non plus de ce côté là : les commerçants récupèrent une petite commission à chaque fois qu'un client vient retirer son bien.

Plus pratique

Pour ces derniers, venir dans un point-relai est un réel gain de temps : certains travaillent la journée et ne peuvent pas se faire livrer chez eux. Mais c'est aussi un gain d'argent : cette solution revient moins cher que la Poste. Seul problème, à l'approche de Noël, les colis mettent davantage de temps à être livrés. Yvan, venu chercher un carton rentre bredouille chez lui : "Généralement ça se passe bien, mais je pense qu'avec les fêtes, il y a du retard... Après, c'est vrai que c'est un gain de temps, c'est plus facile, plus rapide surtout comme, quand moi, on s'y prend au dernier moment".

La méthode semble plaire : des centaines de milliers de colis sont distribués tous les jours et près d'un français sur deux plébiscite les points-relais selon une étude de Kantar TNS.