Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Quinze projets agricoles d'occupants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ont le feu vert de l'Etat

lundi 14 mai 2018 à 20:38 Par Martial Cure et Antoine Denéchère, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Le ministre de l'agriculture Stéphane Travert a présidé ce lundi la deuxième réunion du comité de pilotage sur l'avenir de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Il a annoncé la validation d'une quinzaine de projets. Quatorze autres vont nécessiter un examen plus approfondi.

Le ministre de l'agriculture Stéphane Travert et la préfète de Loire-Atlantique Nicole Klein
Le ministre de l'agriculture Stéphane Travert et la préfète de Loire-Atlantique Nicole Klein © Maxppp -

Nantes, France

La deuxième réunion du comité de pilotage sur l'avenir des terres de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes s'est déroulée ce lundi après-midi à la préfecture de Loire-Atlantique. Elle était présidée par le ministre de l'agriculture en personne.

A l'issue de la réunion, Stéphane Travert a indiqué que quinze projets agricoles portés par des occupants de la zone, avaient été examinés et étaient éligibles à une convention d’occupation précaire. "Les porteurs de ces projets sont majoritairement qualifiés en agriculture a précisé le ministre Ce sont des ingénieurs agronomes, ils sont diplômés du secteur agroalimentaire, titulaires d'un BTSA (brevet de Technicien Supérieur Agricole) ou d'un brevet professionnel. Ils ont tous une expérience en agriculture." Des projets en élevage, maraîchage, production bio entre autres.

Quatorze autres projets vont nécessiter un examen plus long. Certains font l'objet de litiges, comme pour des terrains cédés à l'Etat dans le cadre du projet d'aéroport et que souhaitent récupérer leurs anciens exploitants. Le prochain comité de pilotage prévu au mois d'octobre tranchera. En attendant, Stéphane Travert a rappelé aux occupants de la ZAD que "Ceux qui ne sont pas engagés dans la démarche de nouveaux projets agricoles dans un cadre légal s'exposent à la poursuite des procédures d'expulsions".