Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Ramadan à Belfort : le mois du partage

mercredi 16 mai 2018 à 17:30 Par Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard

Prière, lecture et partage. Le Ramadan débute ce jeudi soir en France pour la communauté musulmane. La grande mosquée de Belfort propose des repas préparés chaque soir pendant un mois.

Prière, lecture et partage. Le Ramadan débute ce jeudi soir en France pour la communauté musulmane. La grande mosquée de Belfort propose des repas préparés chaque soir pendant un mois.
Prière, lecture et partage. Le Ramadan débute ce jeudi soir en France pour la communauté musulmane. La grande mosquée de Belfort propose des repas préparés chaque soir pendant un mois. © Radio France - Nicolas Wilhelm

Belfort, France

Le Ramadan, qui commence ce jeudi, correspond au neuvième mois du calendrier musulman. Mois durant lequel le Coran a été révélé en l'an 610 au prophète Mahomet, fondateur de l'Islam. Institué au VIIe siècle, le Ramadan a deux objectifs : se ressourcer spirituellement, les prières sont d’ailleurs plus nombreuses pendant cette période, et se retrouver avec ses proches. C'est un moment d'entraide et de partage.

30 jours d'abstinence

Pendant un mois, tout ce qui peut nuire au corps est interdit. Entre l'aube et le coucher du soleil, les musulmans ne doivent ni manger, ni boire à l'exception de leur propre salive. La cigarette et les rapports sexuels sont également bannis. " C'est le mois de la restriction, de la maîtrise. On doit maîtriser ses excès et sa langue aussi c'est à dire avoir un bon comportement" explique Bouabdallah Kiouas, vice président de l'association des musulmans du Territoire de Belfort. C'est comme si vous mettez votre corps au repos pendant un mois. A la fin de Ramadan, on doit se sentir plus mince, plus en forme et en bonne santé.

Quand les petits déjeuners deviennent des repas

La condition pour tenir le coup pendant le Ramadan c'est de prendre des forces la nuit ou avant l'aube. C'est ce que font la plupart des musulmans pratiquants. " Le matin, je prends un repas. Ce que je devrais manger le midi, je le mange le matin. Ça peut être des omelettes comme les Anglais, mais aussi des steacks et même des frites. Je prends des réserves" indique Bekir. Pendant le Ramadan, ce Belfortain de 36 ans reconnaît qu'il a un bon coup de fourchette avant d'attaquer sa journée. Ce qui pose problème à toutes les personnes qui pratiquent le Ramadan, c'est l'hydratation. L'an passé, beaucoup de musulmans ont souffert des fortes chaleurs. Cette année, le Ramadan débute avec onze jours d'avance, ce qui n'est pas pour déplaire aux fidèles.

Les femmes enceintes et personnes malades dispensées de Ramadan

Faire le Ramadan n'est pas une obligation, c'est une démarche personnelle. Certaines personnes sont dispensées comme les femmes enceintes ou qui allaitent, les malades, les personnes âgées. En général, les enfants eux ne commencent le ramadan qu'à la puberté à 15 ans environ. Avant, ils peuvent très bien respecter une ou deux journées de jeûne pour s'habituer. En France, sur les cinq millions de personnes de confession musulmane, 70 à 80% pratiquent le Ramadan chaque année.

Des repas préparés à la Grande Mosquée de Belfort

A Belfort, la Grande Mosquée des Glacis ouvrira ses portes chaque soir à partir de 21h pendant toute la période du Ramadan.   

A Belfort, la Grande Mosquée des Glacis ouvre ses portes chaque soir du Ramadan pour partager des repas préparés  - Radio France
A Belfort, la Grande Mosquée des Glacis ouvre ses portes chaque soir du Ramadan pour partager des repas préparés © Radio France - Nicolas Wilhelm

" Les repas sont préparés pour les musulmans qui pratiquent le jeûne du Ramadan mais pas seulement. Tout le monde peut venir. On accueille tout le monde. C'est simple : pour les non musulmans, dès qu'il y a le coucher du soleil, vous pouvez venir ici casser la croûte" explique Bouabdallah Kiouas de l'association des musulmans du Territoire.   

Le Ramadan qui débute ce jeudi soir se termine à la mi-juin avec la fête de l'Aïd-al-Fitr.