Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ramadan : les musulmans célèbrent ce mardi l'Aïd el-Fitr marquant la fin du jeûne

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le Conseil français du culte musulman a fixé la date de l'Aïd el-Fitr au mardi 4 juin. Cette fête marque la fin du ramadan et la délivrance pour les pratiquants qui vont pouvoir arrêter leur jeûne.

Le Conseil français du culte musulman a fixé la date de l'Aïd el-Fitr à aujourd'hui, ce qui marque la fin du ramadan
Le Conseil français du culte musulman a fixé la date de l'Aïd el-Fitr à aujourd'hui, ce qui marque la fin du ramadan © Maxppp - Xavier de Torres

Paris, France

"Après un mois de jeûne, l'Aïd el-Fitr, c'est une récompense de Dieu", sourit Chahinez. La mère de famille est très heureuse de célébrer cette fête, le mardi 4 juin, qui marque la fin du ramadan. Elle finalise ses achats avant la fête dans le quartier de Château Rouge à Paris, mais elle a déjà commencé les préparatifs une semaine à l'avance.

Un banquet familial

Accompagnée de plusieurs femmes, Najat fait aussi ses dernières courses. Elle va préparer un plat au poisson avec une sauce aux oignons pour toute sa famille et des gâteaux dont, ce jour-là, "le goût n'est pas pareil que les autres jours, ça a un goût spécial", dit-elle, un goût qu'elle n'explique pas par les ingrédients.

Djura, elle, va préparer un "couscous royal avec des merguez, du poulet, des viandes".  "On fait la table de thé et de gâteaux, tout de qualité. On fait des sablés, des tcharaks - des cornes de gazelle", ajoute-t-elle.

Toutes les deux ont hâte de célébrer ce jour important dans la religion musulmane, qui marque le moment où, après le jeûne, les musulmans pratiquants vont pouvoir recommencer à manger sans se priver pendant la journée. "Et ça fait trop plaisir de manger le matin, le midi, le soir. On est pressés, on a faim !", plaisante Najat.

Une fête aussi importante que Noël

"C'est une belle fête !, se réjouit Aïcha. C'est vraiment l'esprit de famille, pouvoir se retrouver parce que ce n'est pas facile de se retrouver tous ensemble de nos jours. Tout le monde travaille, tout le monde a sa vie de son côté. C'est une fête où on offre des cadeaux aux enfants." 

C'est un Noël en musulman ! - Aïcha

Dans la famille de Chahinez aussi, on célèbre l'Aïd el-Fitr avec les enfants, car "c'est une culture, il faut leur montrer nos principes". Elle leur a acheté des nouveaux vêtements, des jouets. Ce jour-là, "mes filles ne partent pas à l'école. C'est une journée pour nous, c'est la fête, explique-t-elle. On prévient l'école à l'avance que quand c'est l'Aïd, c'est sacré, et on les absente. En plus c'est bientôt les vacances, elles ont fini leurs contrôles et tout ça".

Elle raconte la chronologie de la journée traditionnelle : "On fait la prière à la mosquée, on s'habille bien, on se maquille, on mange des gâteaux le matin. L'après-midi, on fait le couscous. On prend les enfants, on les fait sortir, on se balade. Une fois que nos maris ont terminé leur prière, on part chez nos voisins pour partager les assiettes, pour leur dire "Aïd Mabrouk", pour leur dire bonne fête de l'Aïd".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu