Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ramadan : une jeune musulmane de Gerzat raconte comment elle va rompre le jeûne cette année

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Ce dimanche, c'est officiellement la fête de l'Aid el Fitr, la fête marquant la fin du mois de jeûne du ramadan. Une fête qui va être célébrée partout en France, dans un contexte évidemment marqué par le coronavirus. Témoignage d'une jeune Gerzatoise.

La table basse du salon est rempli de pâtisseries
La table basse du salon est rempli de pâtisseries © Radio France - Mickaël Chailloux

Ce dimanche, les musulmans de France fêtent la fin du ramadan, mais ce ne sera pas la ruée dans les mosquées. Le Conseil français du culte musulman appelle les croyants "à ne pas célébrer dans les mosquées la prière de l'Aïd El-Fitr" ce dimanche matin, qui marque la fin du ramadan. "Chacun pourra l'accomplir chez soi et en famille", estime-t-il. 

Pour les fidèles, il s'agit donc de s'adapter, comme ils l'ont fait depuis un mois. Wafa est une jeune étudiante en médecine qui habite Gerzat, dans le Puy-de-Dôme. Elle a trouvé une solution : _"y'a des vidéos sur Internet qui montrent comment faire la prière de l'Aid"explique-t-elle, mais pour elle, ce sera une première. "D'habitude, on se retrouve et se rassemble soit au Zénith d'Auvergne, soit au Polydôme, mais pas cette année"_

Les tapis de prières chez Wafa
Les tapis de prières chez Wafa © Radio France - Mickaël Chailloux

Le numérique pour contrer l'impossibilité des rassemblements

La jeune femme a d'ailleurs utilisé Internet pour mener à bien son ramadan, car pour elle, "ce n'est pas que ne pas manger". Elle lit le Coran, mais aussi utilise son temps pour donner. "Avec plusieurs étudiants en médecine, on a donné pour la construction de puits (d'eau, ndlr) au Bangladesh" explique cette Gerzatoise. 

Wafa, jeune étudiante en médecine habitant Gerzat et la fin de son ramadan

Il n'en reste pas moins que ce dimanche sera quand même l'occasion de faire la fête. "Les frères, les soeurs vont passer chez nous, avec le respect des distances." Elle n'exclut pas d'aller voir ses proches, mais elle prévient, "on va se Facetimer (s'appeler en visio sur son téléphone, ndlr) c'est sûr". Elle sera sûrement réveillé par l'odeur de la cuisine : sa maman prévoit de se réveiller aux aurores pour préparer les beignets typiques des célébrations de la fin du ramadan. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess