Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ramassage de fraises : A Bonnes, dans la Vienne, les Jardins de la Frolle pris d'assaut pendant les ponts de mai

mercredi 9 mai 2018 à 10:45 Par Rivière Isabelle, France Bleu Poitou

C'est l'activité idéale à pratiquer en famille pour celles et ceux qui ne partent pas pour les fameux ponts de mai. Dans la Vienne, les Jardins de la Frolle sont pris d'assaut depuis lundi. Le ramassage des fraises a débuté tardivement cette année, ce qui accentue l'envie de fraises des Poitevins.

A Bonnes, aux Jardins de la Frolle, le public peut ramasser des fraises sur un hectare
A Bonnes, aux Jardins de la Frolle, le public peut ramasser des fraises sur un hectare © Radio France - Isabelle Rivière

Bonnes, France

A Bonnes, dans la vienne, le ramassage des fraises a ouvert tardivement cette année. Mais l'ouverture au public a coïncidé avec les fameux "ponts de mai". Si bien que dès le premier jour, le site qui propose du ramassage sur un hectare a accueilli plus de cent personnes le 7 mai. Et autant les jours suivants. Il faut dire que c'est l'activité idéale à faire en famille : ce n'est pas cher et ce n'est pas loin. 

Dans les allées de fraisiers, on croise donc des familles, des couples de retraités ou des groupes d'amis, qui papotent et grignotent au milieu des grappes de fraises placées à hauteur pour éviter de se casser le dos.  Certains enfants ont encore du rouge autour de la bouche et le sourire quand ils avouent en voir croqué une ou deux au passage. "Ca fait partie du charme de l'activité", concède François Benneteau, des Jardins de la Frolle à Bonnes. 

Faire en sorte que chacun trouve son bonheur

Les fraises plus rouges partent les premières et pour éviter que les clients ne se cassent le nez, les producteurs ouvrent les deux espaces de ramassage à tour de rôle. Le ramassage qui permet tout de même d'éviter les intermédiaires et de s'offrir un kilo de fraises à 5 euros 25 en ce début de saison soit deux fois moins cher que sur les marchés ou en magasin

Paroles de gourmands

Cette année, les fraises ont mis du temps à arriver à maturité, mais elles sont bel et bien là, et elles sont bonnes : "juteuses et sucrées" selon André et Marie-Thérèse venu exprès ramasser des fraises pour eux-mêmes et pour leur famille. 

De leur côté, Claire, de Poitiers, et son amie mexicaine Rosa ont lâché maris et enfants pour se perdre en fous rires et en bavardages complices autour d'une grappe de fraises.

Christelle est venue de Valdivienne avec ses deux filles de 3 et 7 ans. Elle a donné RDV aux grands-parents chauvinois sur place pour partager un moment en famille avant de reprendre le travail ce mercredi car elle ne fait pas le pont. 

Des Poitevins gourmands venus ramasser leurs propres fraises aux Jardins de la frolle à Bonnes - Radio France
Des Poitevins gourmands venus ramasser leurs propres fraises aux Jardins de la frolle à Bonnes © Radio France - Isabelle Rivière